Cosméto patouillage…

Après mon premier essai de savon melt and pour (ICI), j’ai continué mes expériences, mais il faut attendre avant de voir le résultat. Le processus de saponification à froid demande du temps, notamment pour le séchage.
👈👆👇👉
Bref, ayant les ingrédients sous la main, je vous propose aujourd’hui un PAIN D'ARGILE pour la toilette, rapidement préparé et rapidement utilisable.

* Réserve habituelle : je ne fais que partager des petites tambouilles et popotes que je n’ai d’ailleurs généralement pas inventées. 
* Je partage parce que cela ME convient, mais pour le reste c'est à vous de voir !  (ICI).

J’ai PRESQUE suivi la recette proposée , je dis presque car j’ai ajouté des flocons d’avoine. 
Les ingrédients : argile, flocons d’avoine, miel et hydrolat de lavande. Comme d’habitude, pas mal de recherches, j'ai mis les liens pour vous permettre de voir leurs vertus. Pour les proportions, rendez-vous à la fin de l’article. 
Petite précaution de préparation : ne pas utiliser d’objet en métal avec l’argile, préférer le bois ou du plastique (même si c’est beurk beurk). Ma balance de précision est de sortie.
Les flocons d’avoine sont passés au moulin à café pour avoir une poudre très fine. Je mélange avec l’argile.
Je pèse le miel et je le dilue dans l’hydrolat.
Je verse sur les poudres et mélange d’abord à la cuillère en bois, mais, tout compte fait, je patouille main gantée pour bien homogénéiser.
J’avais préparé un moule, mais c’est inutile, le mélange se tient bien. Je façonne deux pains de 120 g chacun. Ils fleurent discrètement bon la lavande. Je les laisse sécher tranquillou 2 jours.
Et pour répondre à toute question plus ou moins existentielle :
Mais, au fait, pourquoi un pain d’argile ? 
Il est beau, il sent bon et c’est moi qui l’ai fait. Plus sérieusement, pour changer du savon d’Alep que je continue bien sûr à utiliser. Je réserve celui-ci pour le visage.
Comment l’utiliser ? 
Humidifier la peau, passer le pain, puis masser doucement avant de rincer. La peau est nettoyée en douceur, par micro gommage.
Résultat : peau douce et nette, avec un produit maison, j’adoooore !
Ne pas laisser le pain sous l’eau, il risque de se dissoudre. Il doit être utilisé presque à sec, sur peau mouillée.
Voili, voilou : à l'insu de son plein gré, j'ai trouvé un cobaye volontaire pour l'essayer, mais il ne le sait pas encore.
Ingrédients, proportions et vertus :
   * Argile blanche : 140 g (là : argiles et rhassoul )
   * Flocons d’avoine : 23 g (
   * Miel : 2,5 g (
   * Hydrolat de lavande : 80 g (
Et pour un pain d’argile tout simple, c’est .

3 commentaires:

  1. Oh, mais qu'est-ce que c'est que ça... j'étais en train de mettre mes lunettes, sans je ne vois pas ce qui est écrit ou je peux éventuellement deviner un peu et j'ai lu, par dans le texte ''pain...'' ouah, une pâtisserie, youpie ! Une fois mes lunettes en place, je déchante un peu, mais je retrouve le sourire pour ce pain magique ! Extraordinaire recette naturelle (chut, je suis trop fainéante pour faire...), encore une réussite de plus. Je te décerne la médaille de celle qui ne lâche jamais rien et qui a une volonté sans fin pour faire et partager tant de choses ! Bises et bel après-midi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello coucou,
      Ah oui, pain... mais pas comestible ! Pour me faire pardonner (mais après tout, tu n'avais qu'à mettre tes lunettes tout de suite), bientôt un truc qui se mange... Merci de ta visite et de ton compliment qui me chatouille l'égo de façon fort sympathique. Des bises

      Supprimer
  2. Ah ouiiii, j'attends impatiemment le prochain article comestible, enfin, je voulais dire... tu as compris, hihihi !

    RépondreSupprimer

Laisser votre message ici...

blogger