Bienvenue à la maison…


Des coïncidences qui ne trompent pas !
Une demande de ma sœurette et un article, ici  permettant de découvrir détourner un nouveau matériau. Et même si, comme ma sœur, vous ne vous appelez pas Elise, vous pouvez tout de même écouter ceci en lisant cela.
                         *.*.*.*
                HOP, JE COMMENCE
                                                     *.*.*.*
J’ai des consignes repères : ça doit être en … un peu… mais pas trop… tout de même ! Ça serait bien si elles étaient… les unes aux autres et si possible… Quant à la finition, il faudrait que… sans oublier du…
Autrement, pour le reste (!!!), je fais tout comme je veux.

Pour changer du carton, ce sera dans du polystyrène extrudé, généralement utilisé pour les travaux d’isolation. Je l’ai d’ailleurs trouvé dans la cour des matériaux d’une enseigne de bricolage.
J’ai acheté une plaque d’environ 120 par 60 cm, épaisseur 2 cm pour moins de 2 €… de quoi faire pas mal d’essais !

J’esquisse mon mot sur une feuille de papier et me permets une petite fantaisie (fais-je bien ???) avec le "O".
Comme ça ME plait, je scotche sur le polystyrène et commence la découpe, avec cutter et scalpel. L’idéal serait une scie à chantourner, mais je n’ai pas ! (Père Noël, si tu m'entends... )
J’enlève ensuite mon dessin et termine la découpe dans l’épaisseur, en essayant d’être régulière.(en l’occurrence, c'est un peu raté, car la lame du scalpel n'est pas assez longue pour procéder en une seule fois... )
Je passe l’ensemble à la colle à bois pour donner une accroche à la suite.
Je pensais utiliser du kraft gommé ou des filtres à café. Je vous passe le trempage prolongé des filtres dans le marc, puis séchage… pour une pseudo-teinte beigeasse (et le "asse" de beige, croyez moi, c'est très moche !). Qu’à cela ne tienne, je colle des filtres neufs coupés en morceaux, avec l’idée de les teinter au brou de noix ensuite.
Inutile de persister dans l’erreur, que ce soit filtres ou kraft, c’est pas beau. Tellement pas beau que j' ai oublié de prendre des photos, dîtes donc...
Je farfouille dans mes peintures pour être au plus près de la couleur espérée demandée.
Au moins un truc positif, le passage d’une couche de colle à bois, permet une bonne accroche de la peinture. 2 couches partout.
Mais je trouve aussi ça moche… Donc, je prépare un peu d’enduit (celui des meubles en carton) et poupougne mon mot. S’ensuit un petit ponçage évidemment.
Et, re-peinture, pour donner un effet métal rouillé vieilli chic (rien que ça ! ). La base, terre de sienne, du noir, et des peintures effet cuivré, bronze et or.
A petites touches, déjà sur l’arrière, je commence et là, ça me convient ! 
Une couche de cire pour lustrer l’ensemble.

Voili, voilou : je laisse à sa nouvelle propriétaire  le  soin  de  faire  un commentaire…

3 commentaires:

  1. Effectivement, sans avoir lu ce pas à pas très intéressant, j'aurais penché pour du fer bien rouillé. Comme quoi quelques couches de peinture bien appropriées peuvent tromper un oeil non averti ! Ta soeur doit être contente d' avoir une enseigne à nul autre pareil. Chapeau la bricoleuse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis super contente !

      Supprimer
  2. Il me plaît vraiment beaucoup ! La créatrice fait croire qu'elle a suivi les idées qu'elle a demandé, eh bien non, mais c'est encore mieux que ce que je pouvais vouloir ! MERCI !!

    RépondreSupprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger