Il tombe des cordes !


Et même des hallebardes… Mais pour vous présenter cet article, des cordes suffisent !

Après les pommes de touline proposées ici, voici une autre façon d’utiliser de la corde ou plus exactement de la cordelette.

Je commence par un truc simple, tout à fait dans MES cordes : simplement enroulée sur elle-même et fixée à la colle chaude... Un sous verre ?
J’ai vu de jolis entrelacs et je me lance dans le triskell, avec une vidéo par iciDans une belle envolée lyrique, j’ai fait un tour de plus.
Concrètement, cela ne sert strictement à rien, sauf, avoir, peut-être, un petit pouvoir déco. Encore eût-il fallu que je choisisse une JOLIE cordelette.
Lorsque je l’ai achetée dans un magasin spécialisé de pêche et autres plaisirs de la mer, en Bretagne, j’ai bêtement demandé de la cordelette. Le jeune vendeur a eu un petit sourire (d’un air qui voulait dire "gentille, la dame...") et m’a précisé que ça s’appelait le bout (prononcer le "T")… Du coup, j’ai acheté un bout de 10 mètres de bout.

 ... REPRENONS ...

M’enhardissant, je décide de passer à 4 boucles. Au hasard, je prévois environ 2 mètres de bout. Je trouve une vidéo ici qui doit être usée à force que je l’arrête et la redémarre pour bien comprendre.😉
Premier essai : je commence mes emberlificotages. On dirait un bretzel, et ça me fait penser que c’est l’heure de l’apéro, mais je reste concentrée !
Je continue et cette fois, ça ressemble à un trèfle à 4 feuilles. Je tiens le bon bout. Imperturbable, même si j’ai l’impression que Chéri s’inquiète de la "non odeur de mijoté dans la cuisine".
Dernière boucle : ça ressemble de plus en plus au modèle à RIEN... (soyons réaliste)
Et pourtant, SI, j’ai tout fait comme c’est montré...

Qu'importe ! Telle Pénélope, et n'écoutant que ma ténacité, je défais mon si bel ouvrage et recommence. Je passe dessus, dessous, dedans, à travers, derrière… Fastoche, quoi !
Et pourtant, encore un informe truc abomifreux, mais où l'on commence à deviner que ce n'est pas simplement un tas, mais qu'il y a un vrai travail , NAAANN ?? 
Je re-défais bien évidemment et trouve un modèle en images. Voilà, ce qu’il me fallait. Le passage se fait un peu différemment, et là, miracle et joie suprême, j’arrive à quelque chose de potable.
Témérité ou bêtise ? Je décide de tenter encore plus difficile. Je ne vous détaille pas la façon de faire, et en plus, je ne retrouve pas la vidéo ! 
Je colle les extrémités au pistolet et arase le plus possible tout ce qui dépasse.
En tout cas, je suis bien contente.
La prochaine fois que je prendrai le bateau, si le capitaine Haddock a besoin de quelqu’UNE qui sache parfaitement réaliser ce type de tressage, je pourrai crier hurler, piailler, clamer : "MOA, MOA, MOA"

Voili, voilou : je vais me reprendre, n'ayez crainte !

A bientôt, donc...


Au fait, si quelqu'un en a un besoin IMPÉRIEUX et VISCÉRAL, je donnerais bien volontiers. Suffit de dire.

Cure de curcuma...


Après le gomasio, dont je vous rabats les oreilles depuis fort longtemps (allez, une dernière fois, pour le fun ICI), je viens de découvrir un autre mélange :

Le CURCUMA...SIO 

J’en ai trouvé la composition, les pourcentages indiqués variant légèrement selon les marques : 
 * De 82 à 85,5 % de noisettes torréfiées au feu de bois
 * De 6,5 à 7,7 % de curcuma séché à basse température
 * Fenouil
 * Herbes de Provence (origan, marjolaine, thym)
 * Sel, poivre

Même si je ne me lasse pas du GOMAsio, voilà de quoi agrémenter les mets d’une nouvelle façon .
 * Des noisettes : j’en ai dans le jardin. Certes, je ne vais pas les torréfier au feu de bois, mais elles sont TOUT ce qu’il y a de bio !
 * Curcuma rapporté de la Réunion.
 * Herbes de Provence : marjolaine, thym, sarriette, romarin.
Je casse les noisettes, puis les torréfie à la poêle durant une dizaine de minutes. J'en croque UNE pour goûter, les saveurs se révèlent. Je les laisse refroidir avant de les passer par petites fournées au mini robot. Il ne faut pas faire de la poudre, mais les morceaux ne doivent pas être trop gros.
Par contre, je passe le reste des herbes et le gros sel au moulin à café pour avoir une mouture fine.
Je mélange les différents ingrédients en respectant les proportions pour ce que j'en sais ! 

* 85 g de noisettes
* 7 g de curcuma
* J'ai complété à 100 g avec fenouil et herbes de Provence 
* Une belle pincée de sel de Guérande et du poivre noir

Reste à mettre en pot ! 
Question innocente... : "Et j'en fais quoi ??"
Comme le gomasio, à saupoudrer sur les aliments, pâtes, riz, pommes de terre. J'ai aussi réalisé des bouchées apéritives que j'ai roulées dans le mélange. Et sur une tartine de pain beurrée... MIAM
Il semblerait que des versions curcumasio aux amandes, aux graines de tournesol et courges, ou aux noix de cajou soient dans les tiroirs de certains fabricants. 
Je vous en reparlerai, si je teste.
J 'OUbliAis : prenez le temps de parcourir quelques sites pour découvrir tous les bienfaits du curcuma.


Voili, voilou : je suis bien contente d'ajouter ce mélange à ma panoplie culinaire.

Cabas choc pour sortie chic...


L’été arrive, assez péniblement, faut reconnaître, mais c’est le moment de s’y préparer…
Il y a peu, mon amie Isa est venue quelques jours par ici. Elle a apporté un grand panier dont elle voulait se défaire et a (bien) pensé que je serais enchantée. 😊

Caché dans un recoin de son garage, il a été légèrement grignoté par une gerbille ! (ou une souricette, ou... )
Inutile de préciser que je n’en ai pas besoin, mais que ça m’amuse bien de lui redorer le blason, d’autant que cela est assez rapide.
Je réduis la hauteur de façon drastique… J’ai bien sûr récupéré les anses, bidouillant avec une pince pour enlever les rivets. 
En fait, il y a 2 couches. Je replie le haut de la couche extérieure vers l’intérieur comme un ourlet et colle au pistolet.
Pour le bas du panier, à cheval sur la bordure, un reste de set de table, pour cacher la misère.
Sur la bordure supérieure, dentelle (toujours au pistolet) et joli flot.
Je colle les anses...  fleurettes, poisson.
L’intérieur est un peu moche. Du coup, je farfouille dans mes tissus et trouve un vichy un peu kitsch. Je couds un sac dont le bord supérieur est collé.
Dernier truc, avec un set de table en plastique. Je recoupe en arrondissant les angles et le glisse au fond du panier.
Cette fois, c’est terminé, je montre.


Voili, voilou : je me vois déjà me dandiner au marché ou à la plage avec mon joli panier estival...

Entre cri d'alarme et cri d'espoir...

Au début du mois, j'ai été horrifiée de découvrir que le jour de mon anniversaire correspondait au JOUR du DÉPASSEMENT pour la France.

Égoïste ? Sûrement pas…
Même si on a tendance à s’individualiser de plus en plus dans ce monde de  brutes... D'un simple penchant vers une vie plus saine et plus respectueuse de tous et tout, je sens l'impérieuse et absolue nécessité  de changer nos habitudes de consommation et de vie au sens large.

Après ce préludo-monologue, je profite de cet article pour faire un point de mes actions, vous tenir au courant de celles qui durent… ou pas… qui ont besoin d’améliorations pour les générations futures (et oui, plusieurs fois grand-mère, ça compte), mais aussi, tout de suite maintenant, pour vous ou moi ! 

A savoir aussi, que dans presque tous les cas dont je vous parle, je réalise de belles économies, mon porte monnaie aime !
                         
"Charité ordonnée commence 
toujours par soi-même"  
Ainsi donc, d'abord ma petite personne !

💥EXIT les gels douches, démaquillant, déo et autres : quelques produits simples et naturels sont désormais dans ma salle de bain.
Pour mon corps de sirène et ma crinière de lion : tout au savon d’Alep en  démaquillant, shampoing, pour la toilette. UN seul produit pour retrouver une peau de bébé, sans bouton ni allergie. Seul bémol, le savon pique parfois les yeux. Plus d’après shampoing depuis bien longtemps, mais, un soin avant naturel et efficace. Pas de sèche cheveux non plus, énergivore de temps et d'énergie.
💥 Bien sûr, je n’ai plus 20 ans, depuis bien longtemps… et ma peau est sans doute peut-être moins souple et douce. Qu’à cela ne tienne. De l’huile de coco, de rose musquée ou d’argan et me voilà avec la peau hydratée tout comme il faut. 
💥Un peu de déo, ICI et je suis prête. Je viens d’ailleurs d’en refaire ce matin, HE de lavande et de palmarosa. La formule avec uniquement de la fécule de maïs me convient fort bien, je n’utilise plus que cette recette.
💥 J'ai toujours aimé les parfums, mais les compositions et le prix me font de plus en plus frissonner d'effroi. Je me penche sérieusement sur la création de fragrances maison à base d'HE. 
L'ENTRETIEN du LINGE
💥 EXIT la lessive industrielle. Il suffit de regarder les étiquettes, pour avoir le poil qui se hérisse.
Je couple balle de lavage et lessive maison (ICI), le résultat me convient parfaitement, lavage à 30° maxi dans 95 % des cas. Il y a bien longtemps que j’ai adopté le vinaigre blanc et lavande du jardin macérée en adoucissant.

ASTUCE 
💥La lessive terminée, je passe un peu de temps à étirer et suspendre le linge. Du coup, je repasse TRÈS peu, encore une économie de temps et d’énergie !

..... GARDE ROBE et Cie .....
💥 Je fréquente les vide-greniers et ressourceries, et complète mes achats en période de soldes (même si cette dernière remarque est plus une astuce d'écoNomie que d'écoLogie). Et je customise, modifie, arrange certains vêtements pour leur donner un coup de jeune et les personnaliser. J'échange aussi des vêtements avec des amies.

BIENVENUE dans la CUISINE
💥 Beaucoup de produits préparés maison. Nous avons un jardin… Nous mangeons moins de viande qu’avant. J’ai une copine qui me vend des œufs. Je privilégie le fait maison, parce que j’aime cuisiner et que j'ai maintenant du temps pour le faire. Et je découvre plein de recettes originales et faciles sur le net ! D’ailleurs, vous savez bien qu’à mon tour, je vous les propose, ICI et dans le sommaire cuisine.
💥Pour le produit à vaisselle, je ne suis que moyennement satisfaite du fait maison. Je limite les dégâts en utilisant un liquide respectueux de la nature et complète avec marc de café et coquilles d’œufs pour dégraisser, sans oublier la pierre à récurer. Le tawashi est mon ami.
💥Je fais régulièrement du spray ménager et je ne quitte plus mes lingettes pré-imbibées. Pour d'autres produits écolo, rien de plus facile, il suffit de consulter le sommaire à la rubrique écolo récup. 

AU JARDIN ! 
C’est un plus, je sais. Nous essayons de nous rapprocher d’une culture naturelle : EXIT le motoculteur, vive la grelinette, le fumier de cheval et la fiente de poules. Pierre Rhabi est notre ami, même si nous ne le connaissons pas personnellement, hi, hi, hi !😏

Plaisir de produire une partie de ce que nous mangeons : c’est un émerveillement de voir ce que la nature nous donne avec quelques soins attentionnés. Je ne m’étends pas plus sur le sujet, mais le mieux-être, mieux-consommer et le mieux-tout et tout, passent aussi par l’alimentation.

RECYCLAGE, UPCYCLING
Ce n'est plus une idée bizarre de mode bobo-bohème, je pense réellement que ces changements sont indispensables.
Certes, je suis loin d’être parfaite, mais je suis cependant fière de mes nos petites actions.
Je m'arrête là, mais j'aurais encore tant de choses à écrire !

Voili, voilou : merci d’avoir lu jusqu’ici. Sûrement moins d’humour que d’habitude, mais, la cause est importante.
blogger