Par ces temps de canicule, je sais comment garder la laine fra√ģche…

*****
C’est vrai, qu’aujourd’hui, il fait ENFIN chaud… 
Presque trop d’ailleurs !
*****

ūüėćDans les jours et semaines qui arrivent, je vais voir mes petites filles avec, vous imaginez bien, un grand plaisir.

*****
Pour chacune, des mini présents faits maison dont un petit cadeau tricoté, crocheté ou tricotiné.
*****
D‘abord, ma princesse franco-polonaise du Luxembourg, Helena, d√®s demain. 
Armature en fil de fer et tricotin m√©canique. En ROSE √©videmment, j’ai pas eu le choix.
J’ai d√©j√† fait de nombreux pr√©noms de cette mani√®re, mais bizarrement pas encore pour mes petites filles. 
Ensuite Belfort et ma princesse russe, Marianna.
Elle a choisi son modèle et ses couleurs.(en essayant de trouver bonheur dans mon stock)

J’ai fait le reste. 
Tr√®s pimpant, comme vous pouvez voir ! Essai en live, la semaine prochaine.

Et, un peu plus tard, pour Ambre, ma princesse tahitienne de Narbonne, un gilet tricot√© hyper doux et moelleux. Il me reste √† le monter et l’agr√©menter de quelques trucs de filles.
Helena a déjà eu dernièrement un gilet sans manche dans cette même laine.
En commande pour Ambre aussi, son pr√©nom "avec une lettre de chaque couleur" dans des tons rose, violet, parme. (C’est not√©, faut pas faire de gaffe.)
Voili, voilou : des petites occupations bien plaisantes, j'adore ! 

Une ann√©e qui a (encore) fil√© plus vite que son ombre…

Je ne vous en parle pas tr√®s souvent, mais c’est avec bonheur et joie que depuis 10 ans, je suis des cours de poterie. C’est toujours un cr√®ve cŇďur pour moi lorsque les grandes vacances arrivent : trois mois, trois loooongs mois sans poterie, c’est difficilement supportable, compl√®tement AbOMiFReuX.
***** *** *****
Sans prétention, je me permets de vous présenter quelques unes de mes créations de cette année.
J’ai commenc√© une s√©rie de sapins de No√ęl. Je compl√©terai l’ann√©e prochaine pour un 3√®me. Terre cuite √† haute temp√©rature. (50 et 32 cm de haut). 
Un mini stage de porcelaine et un petit montage pour la table des fêtes de fin d'année.
Toujours et encore quelques poteries culinaires. J’essaie de me limiter, mais je suis tout √† fait capable de tomber amoureuse d’un saladier. D’ailleurs, j’en ai model√© (encore) un, lors de la derni√®re s√©ance √† l’atelier.
De tr√®s jolis couverts √† salade, souvenir de mes parents : 
J'ai pris l'habitude de signer mes pièces.
Cette ann√©e, Ch√©ri m’a offert un stage de "gazette". Vous pouvez aller jeter un coup d’Ňďil sur le blog de l’atelier (ICI) pour en savoir un peu plus sur le sujet. J’ai ADOR√©. 
Un rendu que je trouve tout à fait magnifique, quoique parfois aléatoire.
Je croise ardemment les doigts pour que les céramistes renouvellent ce stage et que je puisse y participer. Je n'ai plus que la goutte, j'ai offert les autres pièces.
Le th√®me de l’expo 2024 "Carnet de voyage" m’a inspir√© un gros coquillage qui ira rejoindre le bord de la piscine de l’un de mes fils, √† Narbonne. Une terre longuement polie √† cru, puis engob√©e de blanc avant la premi√®re cuisson. Ensuite de la terre sigill√©e, passage au four raku et crin de cheval. Longueur environ 60 cm.
Des d√©boires aussi, avec cette pi√®ce qui n’a m√™me pas franchi le cap du s√©chage. A refaire compl√®tement (ou pas ?)
C√īt√© d√©co, une statuette (mod√®le copi√©), juste pass√©e au four raku pour l’enfumage.
Une s√©rie de bouteilles aux formes bizarro√Įdes : diff√©rentes terres, des engobes, four raku et enfumage et/ou cuisson haute temp√©rature.
Le verre est en p√Ęte auto durcissante, j'ai un peu trich√© ! 
Dernière créa : une belle grosse pomme (environ 30 cm de diamètre) émaillée au four électrique.
Certaines pi√®ces sont parties, j’ose enfin proposer √† qui passe par ici. J’esp√®re que personne ne se force pour accepter.
Voili, voilou : le th√®me 2025 nous a √©t√© d√©voil√©, j’ai ma petite id√©e. Je vous montrerai plus tard.

Chose promise, chose due…

*****
(Relativement) dernièrement, je vous ai conté la fabrication de ma première MN.
Je vous imagine déjà entrain de chercher "de quoi donc qu'est ce qu'elle nous dit ? "...
C’est la marmite norv√©gienne, bien s√Ľr !
*****
En voici quelques avantages :
ūüďĆPlus de surveillance et de risque de plat qui d√©borde,
ūüďĆCuisson douce et lente, saveurs pr√©serv√©es,
ūüďĆ√Čconomie d’√©nergie, 
Honnêtement, c'est autant ces arguments que l'envie de découvrir une autre façon de cuisiner qui m'ont fait me lancer dans cette aventure !
 ***** ***** *****
R√©guli√®rement, j’ai l’occasion d’avoir du lait extra frais. Si frais d’ailleurs qu’il est parfois encore ti√®de. (tout d√©pend de l'heure √† laquelle je vais le chercher.)

ūüĎÄPremier essai : les yaourts
J’ai m√©lang√© 125 g de yaourt grec 2 CS de lait en poudre avec 0,8 litre de lait √† 45°, pr√©alablement bouilli 30 secondes.
Parall√®lement, j’ai fait chauffer ma cocotte en fonte avec 2 cm d’eau au fond, les pots vides install√©s dedans, couvercle mis. J'ai rempli les pots en filtrant et j’ai d√©pos√© la cocotte dans la MN.
Couvrir d’une feuille silicone, de papier d'alu ou d'une assiette pour √©viter la condensation dans les yaourts, fermer la cocotte puis les diff√©rentes couches de la marmite. J’ai laiss√© 7 H avant d’ouvrir.
Résultat superbe, la texture est ferme et fondante tout à la fois, une vraie réussite. On peut sucrer avant ou ajouter de la confiture au fond du pot.
***** ***** *****
Deuxi√®me essai : le riz au lait (Ch√©ri adore)
Premier test peu concluant, je ne d√©taille pas. D√©ception forc√©ment. J’ai cherch√© un peu et trouv√© ici, la fa√ßon de proc√©der. D’abord rin√ßage et trempage de 160 g riz pendant minimum 30 mn. Etape indispensable, sinon le riz reste croustillant (v√©cu, lors de l’essai 1)
Un litre de lait mont√© tranquillou √† √©bullition, puis cuisson du riz √† petit fr√©missement 3 √† 4 mn. Direction marmite norv√©gienne pour 1H45, (pr√©conis√© mini 50 mn) toutes les couches utilis√©es. A l’ouverture, encore pr√®s de 70° dans la cocotte. Sucre et vanille, raisins secs, cannelle... au choix, avant la mise en pots.
Le riz est moelleux, fondant, c’est parfait ! Je valide en tant que cuisini√®re, Ch√©ri pour la d√©gustation !
***** ***** *****
Troisième essai : les crèmes aux oeufs
G√©n√©ralement, je fais en cocotte minute, mais j'ai tout de m√™me envie d'essayer de la sorte. Toujours avec "mon" lait extra frais et les Ňďufs (des poules) de ma copine Rosa. Ňíufs battus avec le sucre, puis d√©lay√©s avec le lait chaud.
Transfert dans les pots installés dans la cocotte en fonte avec 3 cm d'eau chaude au fond.
Je couvre d'une feuille silicone pour que l'eau de condensation ne retombe pas dans les pots, ferme et laisse 5 mn feu moyen fort. Sans r√©-ouvrir, direction la MN pour 2H30. 
Génial : la texture est superbe, du VELOURS.
Ici, avec des fraises du jardin, reste du sirop de fraises maison... (du NECTAR)
Dans une nouvelle fournée, j'ai ajouté 2 gouttes d' HE de litsée (verveine citronnée) pour parfumer 3 pots. Waouh, je peux vous dire que ça déchire : SUBLIME ! On peut d'ailleurs aussi parfumer ainsi les yaourts.
Voil√† au moins trois essais tr√®s positifs ! 

Du coup, j'ai récupéré une plus grande cocotte en fonte (MeRCi CLO), ovale, cette fois. Ce n'est pas un souci en soi, juste, il faut que je refasse d'autres housses. Vous la verrez probablement de temps en temps.
Voili, voilou : d’autres tests √† l’occasion, mais j'avais H√āTE de partager avec vous mes premi√®res exp√©riences.

Source d’inspiration...

C'est en faisant le tour du jardin, entre deux averses, que m'est venue l'id√©e d'utiliser du forsythia pour cette petite d√©co. Il y a longtemps qu'il est d√©fleuri, c'est le moment de le tailler. Tout le mois de mai a √©t√© plus que maussade et moche, la cueillette a √©t√© vite faite. Je m'installe donc √† l'int√©rieur pour √©plucher les tiges et araser les nŇďuds. 
Je coupe √† diff√©rentes longueurs, sans vraiment mesurer, mais j'ai tout de m√™me mon id√©e en t√™te. Deux jours de s√©chage, puis l√©ger pon√ßage.
Support de l'Ňďuvre : un morceau de latte de lit r√©cup., m√™me pas besoin de couper, c'est parfait.
Agencement : plusieurs essais qui ne me plaisent pas du tout. Il faut √† chaque fois d√©coller, gratter et redonner un petit coup de papier ponce... Ca occupe, hihihi ! 
L'assemblage me convient enfin, je colle : 
Je passe à la peinture acrylique noire, poupougnage d'un pseudo cuivré doré et de cire pour satiner. Reste à l'accrocher : encore une petite valse d'hésitation sur le sens... Ce sera horizontal.
Je vous montre, vous pourrez ainsi admirer mes dernières créations en terre : bouteille bleue, c'est un engobe sur cru. La noire est passée au raku sans émail, un simple enfumage. Et pour la grande, terre cuite à haute température, effet gratté.
Par ICI, une autre cr√©a en branchettes de forsythia, toujours en place sous la v√©randa : 
Voili, voilou : ces premiers jours de juin s'annoncent tout autant moches, ras le bol ! 

Une idée bête comme chou...

Dans notre jardin, pour la premi√®re fois l’ann√©e derni√®re, nous (je dis nous, c’est plut√īt mon jardinier attitr√©, mais sous ma houlette bienveillante) avions plant√© du chou brocoli.
Apr√®s le plaisir d’en d√©guster les sommit√©s crues avec un chouya d’huile de noix et une pointe de sel, (j’en salive encore !) il reste… tout le reste et cela me fait "pouic" de jeter, m√™me si c’est au compost. 
C’est NOS brocolis, kanm√™me.
*****
Pour cette année, en attendant que ça pousse chez nous, j'en achète. Voici une astuce pour en consommer la tige.
Anecdote : 
La dernière fois, la vendeuse m'a proposé de couper le pied, "Malheureuse... surtout pas". Devant sa surprise, j'ai expliqué ce que j'en fais et, du coup, j'ai récupéré ceux qu'elle avait coupés pour d'autres clientes.
ūüĎÄūüĎČ Bien s√Ľr, vous connaissez peut-√™tre d√©j√† l'astuce de les croquer crus apr√®s une petite trempette dans une sauce.
ūüĎÄūüĎČ Bien s√Ľr, vous connaissez peut-√™tre d√©j√† l'astuce de les congeler pour plus tard, √† inclure dans un potage ou de la pur√©e.
*****
C'est pourquoi voici, une autre petite astuce, fa√ßon pickle que je trouve sympa, c'est tout simple : 
ūüďĆEplucher les tiges et garder les petites feuilles que l'on peut manger crues ou faire cuire dans la soupe.
ūüďĆEnsuite couper en rondelles fines ou en b√Ętonnets, saler l√©g√®rement. 
ūüďĆPorter √† fr√©missement 30 g de sucre, 50 ml de vinaigre blanc et 150 ml d'eau. Verser chaud sur les rondelles de brocolis, ajouter une petite feuille de laurier, un peu de zeste de citron et fermer le bocal. Attendre minimum 24 H avant de consommer.  Le brocoli reste croquant, j'adore ! 

*****
Voili, voilou : certes pas la recette du siècle, juste une astuce zéro gaspi, à décliner tout pareil avec les tiges de chou fleur.

blogger