Ne SUZE que si l’on s’en sert…

Décembre : les illuminations commencent...
C’est Domi qui en cadeau d’amitié (est ce vraiment de l’amitié ??), m’a offert cette racine, que moi, si je l’avais trouvée dans mon jardin, j’aurais pesté et jetée au compost…

Il s’avère que c’est de la racine de gentiane dont les bienfaits en phytothérapie ne sont plus à démontrer… Je vais l’utiliser en "alcoolothérapie" et préparer du vin de gentiane.

Je cherche un peu et trouve plusieurs recettes. C’est celle-ci qui m’inspire le plus, mais avec les différents vins maison que j’ai déjà réalisés, je connais le principe… (pour le vin de cerisier, ici ; de laurier, ). J'en fais aussi d'autres, je vous donnerai les recettes petit à petit, ayant bien trop peur que vous me cataloguiez dans la catégorie des "bois sans soif alcooliques"..
 J’ai mis : 
      * 3 l de vin blanc
      * 35 g de racine de gentiane épluchée et coupée en bâtonnets
      * 1 orange
      * 6 clous de girofle
      * 600 g de sucre
      * 1 verre de cuisine de gin
(D’habitude, mais ça, c’était avant, j’utilisais de l’alcool à 90°, introuvable depuis plusieurs années… Je remplace donc par du gin !) 
La mixture est prête… Elle n’a plus qu’à poupougner gentiment.
Evidemment,  j’ai  goûté  un  quart  de  huitième de millimètre de cette racine… Pour l’amertume et  le piquant, je suis servie, et j’ai vite recraché. J’aurais mieux  fait  de  m’abstenir  : immonde, affreux, pas bon, etc, etc !

Trois semaines ont passé, je filtre. Bon, je vous passe la photo avec l’entonnoir et le filtre à café placé dedans…
Moment important, qui tombe bien, puisque c’est justement l’heure de l’apéro. Un doigt pour tester…. Les glaçons sont roses, parce ils sont spécialement réservés aux filles. Et si VOUS avez l'impression qu'il y a plus qu'un doigt, c'est parce qu'il y a des glaçons.
Un brin d’amertume, les arômes d’orange et clous de girofle se perçoivent en fond de bouche, mais sans être insistants.
Je rajoute ma petite touche perso : par bouteille 3 CS de grand marnier et une poupougnette de… de… de VANILLE, of course !! C’est très bon…
Et en long drink (comme on dirait outre Manche), allongé de limonade… : c’est sympa itou !
Du coup, MERCI Domi, mais celui-ci est très TRÈS TRÈS sincère et même que si t’en as encore et que comme... "TOI tu travailles et t’as pas le temps...", je suis preneuse pour une prochaine fois !! (Dans la série gros sabots à pieds joints, c'est réussi, non ?)
Voili, voilou : je retourne goûter un chouya pour être sûre de mon avis à moi...

5 commentaires:

  1. Comme je ne veux pas mourir idiot (?) et que je suis prêt à toutes les expériences (?), eh ben j'ai goûté ! Bon, je ne suis pas là pour dénigrer, tous les goûts sont dans la nature. Et en parlant de nature, eh ben je préfère une autre plante herbacée, qui donne la couleur jaune avec de l'eau...

    RépondreSupprimer
  2. Pas mal, je goûterais bien.

    RépondreSupprimer
  3. L' alcoolothérapie c'est bien étrange !!! ... Ce breuvage ne ravage-t-il pas le cerveau ??? Moi, qui ne bois pas d'alcool, ta poupougnette de vanille en sus me donne presque envie d'y goûter. Encore faut-il connaître un producteur de racines de gentiane pour mettre en oeuvre la recette. Bonne dégustation!

    RépondreSupprimer
  4. Moi aussi j'en fait mais un peu différente ma recette ! On pourrait comparer en goutant avec modération bien sur et cela très bientôt avant fin 2016 ! Bisous bisous!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello bonjour,
      Merci de ta visite et de ton com. Hélas, on ne peut plus goûter, tout a été bu...
      Amitiés.

      Supprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger