J’entre en religion…

... /... /... /... /... /... /...
Au cours d’un apéritif avec le Père Noël et le Père Nod, j’ai rencontré le Père Gamano qui m’a proposé une initiation à son art. 
Le Père Hoquet répétait avec Père Sistance que je devrais y arriver si j’étais per- sévérante !
                       ... /... /... /... /... /... /...

En réalité, c’est mon amie Claudine qui m’a reçue en cours particulier pour me montrer et SURTOUT me faire faire !!
                      ... /... /... /... /... /... /...
D’abord, c’est quoi le PERGAMANO ? L’art de travailler du papier parchemin ou du calque épais, lui donner des reliefs, des couleurs, le perforer, le sublimer : de la véritable dentelle de papier !
                                                       ... /... /... /... /... /... /...
Un peu de matériel tout de même et quelques ustensiles spécifiques… 
*Du papier parchemin ou papier vélin ou calque épais d’au moins 150 g
* Un stylo à encre gel blanc ou crayon blanc
* Des outils d’embossage et de piquage
* Un tapis mousse : à l’usage, un morceau de "bulgomm" fait très bien l’affaire.
Claudine, une vraie mère (Mère Claudine ??) pour moi, m’a prêté son attirail pour cette première fois.
 ... /... /... /... /... /... /...
Etape 1 : CHOISIR son modèle et comme je suis très, mais alors très originale, ce sera un …
Ça ne vous étonne pas, quand même ??
Etape 2 : DECALQUER ledit modèle, sur le calque, à l’aide du stylo ou du crayon blanc.
Etape 3 : EMBOSSER sur le verso du papier, c’est-à-dire repasser sur les lignes du décalquage, avec l’outil -vous n’allez pas me croire- à embosser. Comme un stylo dont la mine est une boule plus ou moins grosse. 
Bille de 1,5 mm
Bille de 3 mm
C’est là qu’il faut s’installer sur le tapis en mousse et y aller progressivement. Sur l'endroit, le papier blanchit et ressort en relief.
Etape 4 : PIQUER tout le tour avec le poinçon. Celui-ci comporte 2 pointes et pour obtenir un joli bord, repiquer l’une des pointes dans le trou précédent pour un espacement régulier.
Etape 5 : DETACHER le bord dentelé… L’espacement régulier des points de piquage assure un bel effet… NORMALEMENT ! Sous la pression exercée par Claudine, je suis allée peut être un peu trop vite et ce n’est pas parfait ! Le Père Fectible sourirait d'un air entendu s'il voyait mon travail.
Pour aider à la découpe dans les endroits délicats, il est bien utile d'avoir de petits ciseaux, très maniables.
Etape 6 : ADMIRER son oeuvre (mais sans ostentation) ! 

 ... /... /... /... /... /... /...
Le papillon a été réalisé exactement sur le même principe puis délicatement collé pour être en volume.

 ... /... /... /... /... /... /...
Avec un peu d’attention et de soin, voici une activité bien sympathique.
J’ai été fort cocoonée : accueil personnalisé, cours individuel, pauseS café… Claudine est très Mère-itante de m'avoir consacré son temps. Un grand merci ! 



Voili, voilou : vous connaissez cette technique ? Ça vous tente ?

7 commentaires:

  1. Bonjour Marie,
    Je trouve que cette technique donne de délicats résultats, c'est bien beau. Ce n'est pas un art qui me tente plus que cela par ailleurs. Les outils avec les deux boules, personnellement, je m'en sers pour faire des yeux sur mes personnages de porcelaine ;-)
    Tu es vraiment touche à tout et on ne s'ennuie pas une minute en parcourant ton blog !!
    Bonne journée et bonne fin de semaine.
    Bizoux

    RépondreSupprimer
  2. Hello coucou,
    Merci pour ton com... C'est une technique que je ne connaissais pas du tout et je pense m'y pencher un peu plus... quand j'aurai le temps, hi, hi, hi !!
    Des biz et bonne journée.

    RépondreSupprimer
  3. C'est magnifique ! Ça donnerait presque envie de s'y mettre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. alors là c'est vrai que je m'y serai pas risquée de t'y voir ! Comme quoi ! ;)

      Supprimer
  4. Alors cela c'est de la dentelle de calque et alors un chouette attirail de petits outils bien précis !! Faut être cool et pas pressée pour faire tout cela ! Cela donne un bel effet !! Il faut nous montrer sur d'autres types de papier...

    RépondreSupprimer
  5. J'ai déjà vu sur un marché artisanal des cartes avec cette magnifique dentelle de papier et maintenant, grâce à toi, je sais comment on les réalise. C'est une école de patience mais quel beau résultat !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello coucou,
      Merci pour ton com. Côté patience, je sais que tu en possèdes beaucoup, car quand on voit tes broderies, on est bien baba !! Biz

      Supprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger