Des p’tits trous, des p’tits trous, toujours des p’tits trous…


Pour présenter les mini cônes en gaufrette (ICI), il me fallait le support adéquat.
C’est donc tout naturellement que je me suis tournée vers la poterie.
Esprit grand saladier, comme ici
La base est une plaque, passée à la croûteuse, puis déposée sur un grand moule pour donner la forme générale. Je prépare trois pieds bien tarabiscotés, comme j’aime !
Le dessous est tapoté avec une ampoule pour cet effet martelé.
J’utilise une gouge pour perforer le plateau.
16 trous (on se croirait au GOLF, non ??)
Ensuite, c’est lissage et séchage pendant un moment.
Après la première cuisson biscuit, le dessous est émaillé au pinceau.
Passage par la cabine de peinture pour le dessus, puis projections aléatoires d’émail avec un pinceau.
Voici mon duo...
Restait à l’étrenner. J’ai encore quelques difficultés pour faire des cônes réguliers.
Voili, voilou : cônes à déguster sans tarder pour qu'ils ne ramollissent pas trop, nous nous sommes régalés ! 

6 commentaires:

  1. Superbe ensemble et les cônes appelelent à être grignotés ! j'aurai justye inversé et mis le sublime émaillé noir sur le dessus car il aurait mis en valeur les grignottes... bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello coucou,
      C'est vrai que j'ai hésité, mais un uni (ici, noir doré, plutôt que noir)doit être parfait et j'avais peur qu'il n'y soit pas... Des biz

      Supprimer
    2. eh bien la prochaine fois, même au risque d'un défaut de ce sublime noir/or, tu le mets dessus... si, si ! bizzz !

      Supprimer
  2. Bonjour Marie,
    Encore une création bien personnelle et unique, un original présentoir à petits cônes.
    Bon dimanche, gros bisous.

    RépondreSupprimer
  3. Que ces présentoirs avec leurs couleurs acidulées appellent le printemps ! L'émaillé noir donnent du chic à l'ensemble.

    RépondreSupprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger