Petite laine de frileuse !


D’habitude, je customise plutôt des vêtements que je trouve en vide greniers. Mais, une fois n’est pas coutume, c’est un vêtement que je viens d’acheter. L’étiquette est très révélatrice de mon achat.

Donc basic, ça veut dire BASIQUE : que tout le monde a, et, vu la quantité en rayon, je ne doute pas de croiser prochainement probablement plusieurs personnes avec le MÊME que moi. Si c’est une inconnue, c’est pas grave, mais imaginez donc un seul, court petit instant que je me retrouve nez à nez lors d’une de mes innombrables soirées mondaines avec plusieurs connaissances arborant le même gilet :
 #.#.#.#.#.#.#
 IMPOSSIBLE  IMPENSABLE 
INTOLÉRABLE   INSUPPORTABLE
 #.#.#.#.#
Comme j’ai tout de même bien l’intention de le porter, reste à le personnaliser à mon idée. Ah, j’oubliais de vous le montrer. (beige rosé saumoné qui siera parfaitement à mon teint de pêche blette)
Je sors le matériel de base, mais de machine à coudre, point besoin. Quelques applications appliquées avec application :
Ce charmant petit tissus imprimé de pois, comme par hasard pile poil de la même couleur que le gilet, reste d’une chemise de nuit que j’ai raccourcie pour une copine, en jersey de coton tout doux. 
J'en ai une bande d'environ 10 cm de large, de quoi couper des cœurs sur un devant...
... et des coudières pour les coudes (si, si). Je couds toutes mes pièces à la main, à points apparents (vous aviez sans doute remarqué) en utilisant 3 fils de mouliné à broder. 
Mes talents de brodeuses n’étant pas plus avancés que les autres fois, je me contente d’une double rangée de points droits tout autour de l’encolure, avec sur l’un des côtés, le passage d’un fil vert.
Sur le bas des manches, une petite fantaisie fantaisiste.
Pour terminer, je farfouille dans mes boutons, voulant remplacer ceux existants. Je n’ai quasi rien d’assez petit pour les boutonnières. Du coup, je laisse les boutons en place et en rajoute quelques- uns.
Quelques heures plus tard, mon gilet, à nul autre pareil ! 
Voili, voilou : plus qu'à l'étrenner...

7 commentaires:

  1. Je veux le même....en vert anis si possible madame la couturière!!!
    Tu sais vraiment tout faire! Bravo c est encore une fois une réussite...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Domi... Merci pour ce com. Trouve le gilet vert, je ferai le reste volontiers ! Des bises

      Supprimer
  2. Peut être plus très mondain mais superbe ...et personnel !!

    RépondreSupprimer
  3. Quelle imagination !!! Voilà un vêtement qui a doublé sa valeur marchande.

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Marie,
    Ben ça, c'est de l'unique !!!! Quand est-ce que tu fais un cocktail pour l'ouverture de ton établissement de créatrice de mode ?
    Gros, énormes bisoussssssssssss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Compliment (bien trop ??) très flatteur... Merci à toi... Des biz

      Supprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger