J’ai apporté le dessert

Oups ! Gâteau immangeable…

Voici tout de même la recette : 
Je dessine mon patron, en fonction de la chute de tissu dont je dispose. C’est un genre de velours ras, dont la couleur rappelle bien celle d'un biscuit…
Après coupe des deux pièces du coussin, je surfile tout le tour, puis réalise un surfil très serré sur 3 cm en prolongement du creux de chaque "dent".
Je marque les emplacements pour donner du volume au coussin.
Je remplis de kapok, vieux collants, déchets de mousse et ferme le coussin en respectant la courbure les dents (enfin, j'essaye, mais c'est pas fastoche !).
Au fil mouliné (3 brins) je "capitonne" le coussin.
Voili, voilou : c’est fini…

Quelques remarques :
Les cobayes à qui j’ai demandé ce que cela évoquait pour eux m’ont tous d’emblée dit "petit beurre"… Enfin, presque tous, car Chéri, lui, est resté bien silencieux. (d’admiration, pensai-je dans un premier temps, mais nenni).
Je dois perfectionner le rembourrage, plus marquer les dents, et même utiliser un autre tissu, genre polaire, mais je n’avais pas trouvé la couleur qui me convenait.
Je me suis inspirée de celui aperçu ici, superbe, mais bien trop cher pour moi !… Je ferai mieux la prochaine fois, d'autant que je viens de trouver ce tuto qui peut aider. 

2 commentaires:

  1. Bien dodu, retient mon attention, sa forme est originale et je me dis que ce doit être bien agréable de s'y appuyer.

    RépondreSupprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger