A l’auberge espagnole…

... on mange du gâteau espagnol !  OLÉ !!
Préambule : c’est à l’atelier de vannerie, que Bernadette Soubirous nous est apparue avec un divin gâteau, connu par elle, sous le nom de gâteau espagnol…

Facile à faire, je vous le propose donc à mon tour.
Les ingrédients sont là, que des incontournables du placard ! Pour les proportions, je vous les donne à la fin, comme d’habitude.
Séparer les blancs des jaunes.
Une astuce de Bernadette pour ne pas avoir à laver les brins du batteur, commencer par monter les blancs avec une pincée de sel et garder au frais.
Battre ensuite longuement (Bernadette a bien insisté sur le longuement !) les jaunes avec le sucre.
Ajouter ensuite l’huile et le lait, terminer par la farine additionnée de la levure, toujours au batteur, mais attention ça gicle ! J’ai parfumé à la vanille et avec le super truc du citron congelé (ici, si vous avez raté cette énormissime astuce !)
Mélanger ensuite avec les blancs montés, mais cette fois ci, en poupougnant délicatement.
J’ai disposé dans mes moules à muffins, ça fait une belle quantité. Cuisson à 160° de 30 à 35 mn, vérifier avec une aiguille dont la pointe doit ressortir sèche. Un peu de mal à les sortir, malgré mes moules silicones… mais pas de quoi faire un drame !
Un gâteau très léger, aérien, superbe ! Se congèle très bien. Idéal pour servir de base à un dessert plus élaboré. Merci Bernadette de nous avoir fait goûter et d’avoir partagé ta recette si volontiers !
Voili, voilou : et vous savez comment on appelle une jeune espagnole ?
Ben voyons, une espagnolette !!
(Humour)
 
Les proportions :
     * 4 oeufs
     * 300 g de sucre (je n'ai mis que 250 g)
     * 300 g de farine
     *1 paquet de levure sèche
     *1 verre de lait
     *1 verre d'huile de tournesol
     *1 pincée de sel, vanille, citron

Cuisson à 160°.
Pour un gros gâteau de 45 à 50 mn ! 

6 commentaires:

  1. Ils sont superbes ces gâteaux ... rien qu'en les voyant ils paraissent légers et si appétissants. Je vais essayer dans mes moules à silicone en espérant que je ne ferai pas trop de casse. Merci pour cette recette.

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Marie,
    Voici de quoi me faire saliver à l'heure du dessert moi qui n'en ai pas ce soir, de dessert. C'est rare, mais ça arrive. Ta jeune Espagnole s'est elle faufilée par la fenêtre entrouverte ?
    Bonne soirée,
    Bizzzzzzzzzzz

    RépondreSupprimer
  3. Hello bonjour,
    Merci pour vos com... et oui, il ne faut pas hésiter à les faire !

    RépondreSupprimer
  4. Il faudrait que je puisse goûter... (moi je suis fâchée avec le silicone) !

    RépondreSupprimer
  5. Voilà j' ai fait et réussi ces petits gâteaux venus du sud. Comme tu disais qu' ils avaient tendance à attacher même aux moules à silicone j'ai appliqué mon petit "truc" des cannelés bordelais : badigeonner les moules à l'huile puis les passer sous l'eau froide, simplement les secouer surtout ne pas éponger l'eau qui reste et verser la pâte. Ils seront ainsi parfaits, bien brillants et craquants sous la dent. J'ai mis mon four à 180° car c'est de la chaleur tournante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello coucou,
      Merci pour ton super "truc" de super cuisinière ! Je ne connaissais pas... A verser bientôt dans le dossier trucs et astuces !
      A bientôt !

      Supprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger