Mini marais salant…

J’aurais  dû proposer  ce message avant  les sels aux herbes et aux épices, mais je n’étais pas encore prête.
Ben voui, j'aime vanter les bienfaits du fait maison : j’avais les herbes, mais le sel était acheté...
... ... ... ... ... 
Voici une expérience ludique :
SEL de MER A.O.P. "MAISON de chez moi"
(Je ne suis pas la première à tenter, bien sûr, ici par exemple.)
... ... ... ... ... 
J'vais pas vous mentir, car mentir, c'est pas bô !
J'aurais bien voulu rapporter mon eau de mer de là...
... mais c'est plutôt d' ici qu'elle provient. (C'est pas mal quand même !)
Donc, la dernière fois que je suis allée en vacances côté Atlantique, j’ai rapporté un petit cubi d’eau de mer, car je voulais récolter mon sel… Il attendait depuis des mois que j'aie le temps de m'en occuper !
J’ai 3 l que je filtre. J’ai commencé le 17 juillet, c’est la canicule sous la véranda, z’avez ka voir.
Le 24 juillet, 1/3 s’est  évaporé. Et le 31, il reste environ 1,2 l. Je décide d’activer le processus, en chauffant mon eau salée, jusqu’à évaporation complète.
Je suis comme un gosse, guettant le moment où je commence à apercevoir le sel. C’est d’abord diffus, comme si l’eau était trouble et très calcaire.
Puis je sens avec ma spatule des particules qui accrochent au fond de la casserole. Il ne reste presque plus d’eau, j’ai une pâte épaisse que je laisse en attente.
Je laisse d'abord au soleil, puis je profite d’une cuisson au four, pour terminer de le sécher.
Quantité récoltée : 110 g
        
Voili, voilou : celui-là je le garde précieusement pour déguster avec le foie gras à Noël !

4 commentaires:

  1. Quelle belle fabrication maison ! Il est parfaitement blanc ... c'est une réussite. Le foie gras de Noël n'en sera que plus savoureux et tes invités vont faire de gros yeux en découvrant que tu es devenue paludière dans ta cuisine. Tu n'as plus qu'à lui faire un pot original pour le conserver au sec.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou bonjour,
      Merci pour ton com. Mais, du coup, voilà que tu me "donnes" du travail pour faire un pot de conservation... Ahlala, encore une nouvelle occupation ! Biz

      Supprimer
  2. Coucou Marie,
    J'ai cliqué sur la dernière photo pour la voir en plus grand et je dois te dire que tu touches quasiment la fleur de sel ! Alors là, plus d'excuse pour te lancer dans toutes les lichouseries au beurre salé et toutes les recettes de l'ouest. C'est bien l'Atlantique, hein !!
    La Palud et la Torche, c'est pas loin de mon fief ;-)
    Bizzzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou,
      Merci pour ton com. J'avance à petits pas dans vos lichouseries. J'adore le salidou que je fais régulièrement, galettes et crêpes sont régulièrement au menu...mais, je m'arrête là ! J'ai bien ri, lorsqu'une fois, en chambre d'hôtes, la maîtresse de maison nous a dit que le beurre doux, c'était pour les gens malades, pas pour les bretons !!
      Biiiiz d'ici

      Supprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger