Ah ben, CHAT alors !!

J’avais repéré dans une revue (Marie Claire ID) un grand chat tricoté de presque 1 m de haut. L’idée m’avait séduite, mais le tricot, c’est pas ce que je préfère, craignant de passer un (trop?) long moment à manier les aiguilles.

J’ai donc décliné en version tissus. Clo s’est jointe à moi pour cet après midi couture. De toute façon, vu le temps, pluie et grisaille, nous avons bien choisi notre jour.

J’ai ouvert les tiroirs de la commode où je range mes tissus pour y faire nos choix.
C’est Clo, qui se charge du patron du corps, principalement pour dessiner une tête de chat sympathique. Elle a un vrai coup de patte de mouche pour ça !
Avant de coudre les 2 parties du corps, nous nous occupons du pied de nez et des yeux de biche : toile unie beige soutenu. Le nez est cousu en zig zag serré ;  les yeux, d’abord entoilés en thermocollant léger puis cousus. Les gros points de couture qui se voient, C’EST EXPRÈS 
Couture du corps à la machine, en laissant l’espace pour les  bras de fer, autrement plus communément appelés pattes. La prochaine fois, je coudrai tout d'un coup. Les pattes : des bandes d’environ 35 cm de long, sur 4 de large, fermées en arrondi à une extrémité, puis garnies de ouate else (Là, je dois dire, que je suis particulièrement fière de mon jeu de mots... ), pour donner un peu de volume.
Les pattes avant sont placées et cousues sur le corps. La pièce est crantée, puis retournée.
Jolie queue de 35 cm en ours polaire cousue au milieu. Clo, très gentiment au demeurant, me dit de faire attention de bien la coudre au dos… Merci Clo de me prendre pour un jambon !!
Rembourrage du corps, mais assez léger, de façon à rester moelleux au chocolat et souple. Restent les jambes en l’air, enfin les pattes arrières, cousues en fermant le bas du corps.
Le reste, c’est de la fantaisie. Chacune y va de sa petite personnalisation ! 
Joli ruban contrasté autour du cou pour celui de Clo, prêt à se pavaner sur son canapé ! 
De mon côté, cœur et boutons colorés...
Coton mouliné pour coudre.
Je réduis une paire de chaussettes bébé pour que mon chat n’ait pas froid aux yeux pieds. Je recoupe pour obtenir une pointure adaptée à ses pattes délicates.
Le bout est légèrement rembourré de façon à former un pied…. Le haut de la tige est cousu. Pile poil ce qu'il fallait ! 
Essais de broderie pour le minois, en coton mouliné, et comme c’est une fille, le petit nœud rose incontournable.
Hauteur totale de nos réalisations : environ 75 cm
Voili, voilou : ceux-ci sont placés… même si leurs futurs propriétaires ne le savent pas encore, hi, hi, hi... Pour le miens, vous avez peut être une idée, non ?

7 commentaires:

  1. Elles ont des airs coquins avec leurs boutons à la place des yeux ! Bine cu les cho7, elle fait très dimanche ! Bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou bonsoir,
      Merci pour ton com, même s'il me semble que tu t'es un peu emmêlée un peu les pédales... "Bine cu"... c'est bien vu, hein !!? (On rigole, on rigole !!)
      Des biz et à bientôt.

      Supprimer
    2. Lol ! ah les fautes de frappe !!

      Supprimer
  2. Ben chat alors ... moi, qui aime les chats je les trouve bien mignons et coquins ... c'est certain ils vont faire le bonheur des petits qui vont les recevoir. J'ai un peu mal pour celui qui a les pattes nouées !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello coucou,
      Merci pour ton com... Et point de vue souplesse, les chats ne craignent rien et retombent toujours sur leurs pattes, tu sais bien !! Des biz

      Supprimer
  3. Bonsoir ma chère Marie,
    Bon, si je comprends bien je n'ai plus qu'à aller me faire un café (moi aussi j'ai aimé ton jeu de mots ;-))
    Rigolos ces greffiers !!!!
    Gros bizouxxxxxxx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou à toi,
      Merci pour ton com. Tu es la seule à avoir relevé mon "ouate else"... Je commençais à désespérer, hi, hi, hi.
      Des biz et à bientôt.

      Supprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger