De la pâte à bretzel pour Mauricette !


Sans être chauvine, j’ai toujours défendu mes origines franc comtoises , mais aujourd’hui, je fais une petite entorse et vous propose une recette de petits pains traditionnellement salés, bien connus en Alsace : les mauricettes…

            

Si ce nom est un peu vieillot, estimons-nous heureux, nous avons évité bien pire comme ces villages alsaciens dont le nom est diantrement difficile à prononcer : Krautergersheim, Hoelschloch, Helffrantzkirch, Schwindratzheim, Pfulgriesheim, Mittelschaeffelolsheim…  (liste non exhaustive, loin s’en faut)
Mais je m’égare, reprenons...
Peu d’ingrédients, si peu d’ailleurs que je n’ai pas de photo, pressée de commencer : de la farine, de l’eau, du lait, du beurre, du sel, de la levure. J’ai suivi la recette ici, le net en regorge ! (, c'est une vidéo)
Mes proportions en fin de message.

J’ai mélangé farine, sel, levure, lait tiédi et eau. Travailler la pâte à la main durant quelques minutes. Ajouter le beurre mou en petits morceaux et continuer le pétrissage 4 ou 5 min.
1H de repos : pour les amateurs, le temps de siroter une tite bière...
Petite astuce "écolo-écono" pour éviter d'allumer le four pour la levée : j’ai posé un verre rempli d’eau chaude à côté de la pâte et recouvert d’un saladier. Comme dans une petite étuve. Ma pâte a doublé de volume : super !
Façonnage : je prépare des morceaux d’environ 30 g (je pèse) que je façonne en boules ou en navettes. J’en ai fait 17.
L'heure du bain de jouvence : 1 l d’eau frémissante avec sel et bicarbonate. Je plonge les mauricettes par 2 ou 3, les laisse pocher 20 secondes en les aspergeant, puis les retire et pose sur la feuille de cuisson. Elles ont un peu gonflé.
Finition : dorer...
NAAAN, pas comme ça !
* Au jaune d’œuf passé au pinceau.
Grignage : j’ai utilisé un scalpel.
* Je parsème de graines de pavot ou de gomasio.
* J’enfourne à mi-hauteur.

Je ne vous cache pas que je suis bien contente du résultat. Elles sont bien jolies à regarder ces mauricettes, non ?
Reste la dégustation : je coupe en deux, l’intérieur me parait bien. Impec, je suis conquise. Chéri qui passe par là termine l’autre moitié et ses commentaires corroborent mes remarques.
Question goût, petit manque de sel (je n’ai pas pesé au départ… juste mis une pincée), je rectifierai le tir en les garnissant. La mie n’est pas trop dense.
Voili, voilou : pour les garnir, je vais faire des recherches dans le frigo, mais ces jours ci, il est tellement vide qu'il y a de l'écho... écho ... écho... écho... (Voyez, je ne vous mens pas !)
Mes proportions
* 250 g de farine
* 4 g de sel
* ½ paquet de levure de boulanger déshydratée
* 10 cl de lait tiède
* 10 cl d’eau tiède
* 30 g de beurre mou

Pour le bain de cuisson :
* 1 l d’eau
* 2 CC de sel
* 60 g de bicarbonate de soude

Pour la finition
* 1 jaune d’œuf
* Graines de pavot et gomasio, éventuellement cumin...

Cuisson : environ 15 mn à 190/200° à surveiller puis 3 ou 4 mn dans le four éteint.
On peut congeler les mauricettes sans problème.
C'est la même pâte qui sert pour les bretzels, j'en ferai sûrement un de ces jours ! 

12 commentaires:

  1. Très appétissantes ces mauricettes ! moi j'aurais tout ce qu'il faut pour manger avec !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou,
      Merci pour ton com et je me doute bien que tu aurais eu de quoi les garnir... J'ai fini par trouver et toutes ne sont désormais plus qu'un bon souvenir, hi, hi, hi !! Des biz

      Supprimer
  2. Miammiam!!!!!
    Le prochain apero en aura c'est sur !!!
    Mamie do

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello coucou,
      Ah, ah, tu crois ça ?? Eh bé, tu as raison, vous n'avez plus qu'à venir nous voir ! Des biz

      Supprimer
  3. Génial, ta recette, je vais essayer ! Cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Pascale,
      Merci de ta visite par ici et de ton com. Oui, oui, n'hésite pas, il faut faire cette recette ! A bientôt, j'espère. Amitiés.

      Supprimer
  4. Coucou Marie,
    En plus super joli à présenter si tu reçois, on se dirait chez le chef étoilé de Illhaeusern ;-)
    En plus de beau si c'est bon, je n'ai plus grand chose à dire !
    Gros bizouxxxx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou bonjour,
      Merci pour ton com., très élogieux comme d'habitude... Attention, je vais avoir les chevilles qui enflent ! Et oui, c'est bon... donc pourquoi se priver ? Des biz

      Supprimer
  5. Voilà une recette simple, très bien expliquée et qui met l'eau à la bouche même au petit-déjeuner. C'est donc ça ... le petit bain dans l'eau chaude qui fait l'originalité de cette gourmandise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello coucou,
      Merci pour ton com. Et oui, le petit bain est incontournable de la recette ! A tester : facile et délicieux. Des biz

      Supprimer
    2. Je confirme c'était très bon j'en ai gouté , elles étaient même garnies
      je pense que j'aurai même pu en manger plus sans être malade lol

      Supprimer
    3. hello coucou,
      Merci William de ta visite par ici et de ton com. Et je note que tu aurais bien aimé en manger un peu plus ! Des biz

      Supprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger