Les pieds dans le plat !

Entre fleur et feuille, un saladier grand format (diamètre : 39 cm)
Tout d’abord une grande plaque réalisée à la croûteuse, découpée ensuite en disque.
J’utilise le dessous d’un saladier en plastique assez évasé et peu profond comme moule. Je sèche la plaque de terre au décapeur thermique pour qu’elle soit plus facile à travailler, car trop molle, elle se déforme.
Je la positionne sur mon saladier et sèche encore un peu. Je prépare 3 pieds. Toujours pareil : hachurer la terre, barbotine, sceller la jointure avec un fin colombin de terre et lisser.
Le plus gros est fait. J’ai donné un effet martelé en utilisant une ampoule, tapotée plus ou moins fort, pour laisser une trace plus ou moins prononcée.
Les bords sont amincis pour plus de légèreté et je les ai intentionnellement laissés irréguliers.
Après la première cuisson biscuit, j’ai émaillé. Le dessous me convient.
Déception sur l’intérieur moucheté de points blancs (manque d’émail !) : c'est mooooche ! 
Ni une, ni deux, je pointille avec de la céramique à froid. J’en ajoute même un peu plus ( ET TOC !).
Cette fois ci, je le trouve présentable et à mon goût !
Voili, voilou : éternel problème… Que vais-je en faire ??

10 commentaires:

  1. Coucou Marie, il ne manque plus que la fleur à cette superbe feuille de nénuphar, celle que tu as placée est pourtant bien jolie ;-)
    Des bizzzouxxx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou,
      Oui, fleur fraîche pour l'instant, mais qui hélas, ne va pas le rester longtemps ! Je vais bien trouver quelques chose ! A bientôt et des biz.

      Supprimer
  2. Jolie feuille de nénuphar avec son rendu pointilliste tout à fait parfait pour la mettre en valeur ! En jaune j'aurai levé le doigt... bizzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que j'aurais presque dû faire le contraire pour les couleurs... Mais de toute façon, il n'est pas jaune non plus, hi, hi, hi !! Des biz, merci de ta visite.

      Supprimer
  3. Ouais, c'est pas encore ça l'émaillage ! Rappelle moi ton nombre d'années de cours ? Mais c'est sans compter l'ingéniosité de notre Marie. Très sympas les petits points vert foncé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello coucou,
      Ahlala, comme tu dis, les aléas de l'émaillage... Quelle déception lorsque j'ai vu le résultat. Mais tout compte fait, pas si mal avec ses pointillés verts ! Tu verras en vrai en passant par ici ! Des biz.

      Supprimer
  4. Très intéressant le coup de l'ampoule et des petits points verts ... de l'imagination et de l'astuce ... rien ne t'arrête. Très belle coupe, le vert éclatant lui va très bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton com. Au départ, avec touts les manques, j'étais vraiment déçue... Mais, c'est vrai que là, cela me convient !

      Supprimer
  5. Coucou Marie moi je trouve que c'est pas mal, je n'ai jamais fait d'émaillage et je trouve que c'est plutôt bien le résultat.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi ! C'est en forgeant, qu'on devient forgeron... J'ai encore un bon bout de chemin à faire...

      Supprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger