Mijoté à petit feu...

Après le "couZu à petits points", voici le "mijoté dans la cuisine".
Encore un pêle-mêle, mais je sais que dans votre grande mansuétude clémente, vous me pardonnerez.
POIVRONS en veux-tu, en voilà... A priori, nous ne sommes pas très fans et j’en achète rarement. Fin de cagette, un peu fripés pour certains, mais très consommables, donc totalement dans  ma démarche écoLoNo-citoyenne.
🍴 🍴 🍴 Je commence doucement, classique 🍴 🍴 🍴
📌 A l’huile.
Pour éviter d'allumer le four pour les cuire et les peler plus facilement, j’ai opté pour la cuisson micro-ondes : récipient fermé, sans aucun ajout et cuisson deux fois 6  mn à pleine puissance (850 W).
Laisser tiédir quelques minutes, la peau vient sans souci.
Ensuite, je les ai coupés en lanières.
Pour les conserver, bain d’huile d’olive agrémentée de quelques épices (herbes de Provence, ail déshydraté), une pointe de sel.
🍴 🍴 🍴 Plus OSÉ, sans aucun doute  🍴 🍴 🍴
📌 Essai de confiture (oui, oui, toujours avec les poivrons !)
Coupés menus et mis à macérer dans du sucre durant 2 H environ (moitié blanc, moitié cassonade, 700 g de sucre par kilo de poivrons préparés) . Cuisson de 35 mn.  ½ jus de citron. .
Ensuite, j’ai passé au mixer, et obtenu une belle consistance souple. J’adore la couleur !
Deux versions GRÂCE aux épices :
   * SALÉE, à déguster avec fromage, viande froide ou pour faire trempette avec des bâtonnets de légumes, des chips de maïs.
Un peu de muscade, de 4 épices et de poudre de clou de girofle, une pincée de sel, un chouya de curry. Je n’ai pas testé, mais une pointe de piment ou de tabasco doit donner du pep’s.
     * SUCRÉE : l’éternelle et irremplaçable vanille, HE de citron, et cannelle. Originale et délicieuse avec de la brioche (maison, bien évidemment).
Plutôt en petits pots pour ne pas effrayer d'emblée mes futurs cobayes, et sans étiquette pour chatouiller leur curiosité.
                  
📌 Pour continuer dans les douceurs, une recette from Agata du Luxembourg, ma belle-fille polonaise. Une belle version saine ET naturelle ET bonne ET facile à faire. Nulle envie de copier le Nutella, simplement désireuse de déguster un produit fait maison.
                            PÂTE à TARTINER CHOCO-DATTES
Les ingrédients et proportions : 
100 g de noisettes - 250 g de dattes dénoyautées – 1 CS de beurre d’amande (ou purée d’amandes, ou purée de noisettes, ou de rien, si vous n’avez pas, NOOO stress !) – 2 CS d’huile de noisette (ou de noix ou de tournesol) – 4 CS de cacao non sucré – Vanille – Quelques gouttes d’amandes amères.
NON, je n'ai pas oublié le sucre, il N'y en a PAS dans cette recette, que le sucre naturel des dattes.
   * Mettre les dattes à tremper dans un peu d'eau chaude pendant deux heures, à couvert.
  * Les noisettes sont torréfiées, émondées puis passées au moulin à café, pour obtenir une poudre la plus fine possible, déjà un peu en pâte.
   * Transvaser  dans le robot et laisser tourner environ 5 mn, en plusieurs fois et en raclant bien le bord. Ensuite, j’ai ajouté les dattes et mélangé en plusieurs fois.
   * Enfin, beurre d'amande, huile, vanille et amande amère. J'ai allongé la préparation en ajoutant petit à petit le jus de trempage des dattes.
    * Quand la texture m'a parue correcte, j'ai mis en pots.
Rien à voir avec la pâte chocolatée citée plus haut. Il ne faut pas chercher à comparer. Même si elle paraît légèrement grumeleuse, elle fond en bouche. Très onctueuse, l'association dattes et chocolat est très réussie. * DéliCIeuSe *

    
🍴 🍴 🍴 Un DESSERT joliment BON 🍴 🍴 🍴
Pour terminer ce tour en cuisine, une recette rapido-sympathique, le roulé aux pommes. (recette aperçue ici)
Des tranches de pain de mie sans croûte étalées au rouleau.
J'ai ensuite tartiné avec de la compote de pommes (raisins, une lichette de rhum, une once de vanille et une pointe de cannelle).
Rouler pas trop serré. J'ai badigeonné les rouleaux avec du beurre fondu et j'ai passé les rouleaux dans un mélange de sucre, cannelle.
Pour terminer quelques amandes effilées grossièrement écrasées. Disposer sur la plaque du four, laisser environ 20 mn à 180°. Dernières framboises du jardin.
Deuxième essai, en les faisant dorer à la poêle, moins énergivore pour un résultat bien plusss mieux !
J'ai coupé en biseaux à différentes hauteurs pour les présenter debout. Palet de nougatine et feuille de verveine cristallisée. Bel effet, non ?
Coulis de framboise, crème anglaise, glace ou simple touche de crème, tout est bon.
Voili, voilou : pour ma part, de belles découvertes ! A vos casseroles...

4 commentaires:

  1. Bonjour Marie,
    Toujours des recettes très originales ici.
    J'étais un peu désorientée quand tu as parlé de pâte à tartiner, restée bloquée sur les poivrons je les ai cherchés dans la recette ...
    Alors là, pour le coup, nous les poivrons on adore ;-)
    Mille bisoussssssssssss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou bonjour,
      Poivrons..., donc à tester. En version confiture, cela me plait beaucoup. Quant à la pâte à tartiner, je trouve que c'est vraiment pas mal. Becs, bisous, bises !

      Supprimer
  2. Bonjour Marie, j'adore les poivrons, je vais essayer la confiture, merci pour vos idées innovantes. Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello bonjour,
      C'est vrai que la confiture me réconcilie avec les poivrons... Bons essais et à bientôt.

      Supprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger