Pilulier géant…

C’est Domi qui m’a fait don de cet ustensile, chiné sur une brocante ... un moule à rissoles de Betty Bossi 
(Betty Bossi est une cuisinière fictive qu'un fabricant suisse de margarine utilisa pour ses publicités, devenue maison d'édition et marque d'ustensiles de cuisine.)

Pour la première utilisation, je fais simple… version bec sucré.
Une pâte feuilletée toute prête, légèrement amincie au rouleau, découpée en une large bande et placée sur l’appareil. Je passe du jaune d’œuf à l’intérieur et dépose ma garniture : 1 CC de compote d’abricots (maison), quelques petites amandes effilées grillées et des menus morceaux d’abricots secs, mais très moelleux cependant !
Je rabats le dessus et là, simplissime, en 10 secondes et quelques va et vient sur le couvercle, mes ravioles se soudent et se découpent. Il reste à les enlever délicatement du support et les placer pour cuisson… Encore un peu de jaune d’œuf, une ombre de sucre sur le dessus et quelques amandes effilées.
Avec les chutes de pâte, badigeon au jaune d’œuf, sucre en poudre et cannelle, roulage pas trop serré, aplatissage, re-jaune d’œuf et re-sucre ...
Cuisson environ 15 mn à 180°.
Un nuage de poudre (sucre glace) avant de se présenter.
Autant j’ai mis un peu de temps avant cette première fois, autant je crois que je vais, maintenant, m’en servir souvent. Les variations sont (presque) infinies, jetez donc un coup d’œil par ici.
Evidemment on peut faire sans cet ustensile, ce ne sont QUE des chaussons ou ravioles…, mais l’affaire est grandement facilitée avec le support (merci Domi).
Le petit + : les ravioles peuvent se congeler crues, une bonne idée  pour des bouchées rapidement prêtes !  
Bon, c’est pas le tout, il faut tester : Chéri ? Tu viens goûter ? (Délicieux a-t-il déclaré)

Voili, voilou : bon appétit ! 

3 commentaires:

  1. Moi aussi je suis dispo pour venir au goûter !! miam, photos tellement belles que j'en ai le croustillant sucré en bouche...

    RépondreSupprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger