Je m’ai trompé…

              Pauvre Anto ! 
Chronique de départ :

* Il sait que je participe à un atelier de poterie…
* Je lui ai tendu la perche en lui demandant s’il faisait toujours la collection… (réponse : oui)
* Maintenant, c’est trop tard, il va falloir qu’il s’habitue à voir ce spécimen dans son salon…

Comme j’en suis toujours aux balbutiements de la poterie, j’ai cherché un modèle assez simple. 
Ça commence par une boule creuse, sur laquelle sont rajoutés les différents éléments. Pour info, ceci n’est pas un vase, mais un cou.
Viennent ensuite les pattes… Qui dit pattes, dit animal… Une petite idée ? Le suspens est intense.
C'est le tour de la tête, avec les oreilles et ce long appendice… digne de Cyrano de Bergeracet là, on ne peut plus hésiter…  Enfin, je crois, je pense, j’espère ! 
Restent les pattes de devant, et un petit décor "flowers des années hippies".
Après le biscuit, je passe un émail raku, en laissant certaines parties nues (intérieur des oreilles, yeux, contour des fleurs). Il est prêt pour la deuxième cuisson. Voici le modèle qui m'a inspiré : c'est ici

C’est aujourd’hui le grand jour, je vous avais déjà montré l’épopée de la cuisson au four raku. Là, encore, l’attente de voir le résultat me chatouille le ventre.
Ça va chauffer, les différentes pièces à cuire sont installées dans le four : 
L'équipe est prête : 
L'ouverture du four : attention, c'est... comment dire... chaud, très chaud, brûlant : 
Le passage dans la sciure…
Un bon nettoyage s'impose…
Terminé…

Voili, voilou : Anto va t-il se pâmer devant cette pièce unique ? Ce serait de bonne guerre, car j'ai gardé précieusement, pendant des années, de magnifiques colliers de nouilles... (mdr)

7 commentaires:

  1. Je préfère les (petit, tout petit!) cochons !
    C'est très joli, que d'effort (pour des trucs) ! bravo

    RépondreSupprimer
  2. La réalisation est superbe, modelage et motifs très réussis ! même si je suis plutôt peu attirée par les éléphants, mais là c'est une question perso ! hein Anto ?!

    RépondreSupprimer
  3. Marie cécile18/12/2013 13:17

    Vraiment ton reportage....... est top ! Tu nous fais....... vraiment bien rire, nos 2 heures de poterie par semaine sont une vraie détente. En tout cas je pense que tu as dû passionner tes enfants quand tu étais "maîtresse"............ Bonnes Fêtes.

    RépondreSupprimer
  4. Que ça me fait envie tout ça, c'est une activité que j'ai adoré pratiquer et le raku particulièrement. Mais malheureusement il n'y a pas de cours de poterie où je suis maintenant.
    Je le trouve vraiment très mignon ce petit éléphant.
    Bonnes fêtes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marietouzazim18/12/2013 15:42

      Hello bonjour,
      Il ne faut pas désespérer : tu vois, j'ai dû attendre d'être en retraite et changer de région pour pouvoir me lancer... Cela va bientôt faire un an maintenant et c'est vrai que c'est super ! Tu auras peut être l'opportunité de t'y remettre.
      Amitiés et à bientôt.

      Supprimer
  5. HUGUETTE
    Salut Marie (pour la prière je vais m'arrêter là) je deviens accro à ton blog, car tu es pleine de fantaisie et
    je passe de bons moments. Ton éléphant est très réussi et pour quelqu'un qui fait de la poterie, seulement
    depuis 1 an, tu es douée. Quant aux délices que tu nous fais goûter, je suis aussi accro. Je te souhaite de bonnes fêtes, bisous et à la rentrée.

    RépondreSupprimer
  6. Saluti à toi la créatrice de bête,
    Combien ce petit éléphant vaut- il de colliers de nouilles ???
    Si ton fils boude son plaisir... je suis prête à adopter cet animal. Je trouve cette poterie particulièrement réussie : j’aime beaucoup son air espiègle et sa robe craquelée. Je te souhaite bien du plaisir avec ta terre et tes pigments.
    A + pour d'autres découvertes de tes multiples talents.Bises.

    RépondreSupprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger