Depuis le temps que j’en rêvais…

J’ai récupéré chez ma copine de Belfort, un miroir et son cadre bois avec des volets. Mais, n’allez SURTOUT pas croire que cela s’est fait facilement, même si c’est ma meilleure cop's ! 
 
chaque passage chez eux, je pleurnichais un coup, m’attardant ostensiblement devant... en lui demandant si elle n’en avait pas marre d’avoir toujours le même décor; que, PROMIS, chez moi, je lui parlerais et qu’il me ferait penser à elle… 

BREF, je commençais à être à bout d’arguments quand elle s’est enfin décidée à me le donner.

Ah, bonheur suprême ! Joie ineffableMerci, merci, merci !

Il est de belles dimensions (80 x 90) et j’ai eu quelques difficultés à le caser dans ma p’tite voiture ! Faut dire, qu’elle ne m’a pas donné que ça… J’ai récupéré un ancien matelas en mousse, idéal pour de futurs rembourrages de sièges, ET une très belle et grand corbeille en vannerie qui "traînait" au garage (j’ai dû, là encore, avoir une petite larme pour amadouer son mari. Merci Phil) ET des boîtes à chaussures vides à customiser… ET pi tout le reste, mais je ne vais quand même pas tout vous dévoiler !!

Passons au RELOOKING...
J’ai commencé par démonter le miroir puis poncer, car évidemment, je ne vais pas le garder de la même couleur.
Super bol, un coup de soleil m’a permis de sortir la ponceuse électrique pour les surfaces planes. Quand je dis super bol, c’est vrai, car l'après midi, nous avons eu des giboulées de neige horribles (beurk, beurk, beurk). Le reste à la main, à l’intérieur. 
J’ai ressorti les peintures acryliques  pour faire un mélange comme ICI, puisque c'est pour la même pièce.
Première couche : 1 H 30, en regardant bien partout pour ne pas laisser d’endroit sans peinture. Séchage 24 H. Un semblant de petit ponçage au papier n° 180.
Deuxième couche, pensant naïvement que cela allait suffire… Eh bé, non !  Encore une grande heure à reluquer partout, voir s’il n’y a pas de manque… Et à nouveau 24 H de séchage.
Troisième et dernière couche : ponçage au n° 400, puis pinceau et poupougnage au sac plastique. Re-séchage. Pour la finition : ponçage, toujours au papier n° 400 puis cire pour donner du lustre… même si c’est un miroir (hi , hi, hi)





Voili, voilou : merci ma copine.

8 commentaires:

  1. La couleur et le patiné sont très réussis, une proportion secrète de chacune des teintes j'imagine...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello coucou,
      Merci pour ton com et pour ce qui est du mélange, même moi, je ne sais pas exactement : c'était feeling et patouillage... Biz

      Supprimer
  2. j ai le même chez moi dans mon couloir ce parait agrandir.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Anonyme et bienvenue par ici...
      Merci pour ton com et oui, je sais bien que je ne suis pas la seule à posséder ce genre de miroir, même si c'est moins à la mode qu'à une certaine époque !
      A bientôt, j'espère.

      Supprimer
  3. Coucou Marie,
    Ben elle a bien fait ta meilleure amie, il est bien plus bô chez toi que chez elle !!! Dis donc, tu as dû bien t'amuser pour le ponçage avec toutes ces petites places où même la grosseur d'un doigt ne passe pas :( En tout cas, super le rendu.
    Bon, j'ai compris, je ne sais pas y faire alors :(
    J'ai une très bonne amie de 80 ans qui a une super, jolie, magnifique plaque en bas de son escalier dans sa maison secondaire. Sa tante tenait un bar à Brest et sur cette plaque il est marqué "interdit de monter en sabots"
    Hé, hé, c'est trop bien et la patine de la plaque en bois est trop belle. Va falloir que je change de stratégie. C'est bête hein, elle a un fils unique qui aura tout et qui se fout pas mal des bretonneries, vivant à Versailles....
    Mal faite cette vie .... ;-)
    Gros bizzzouxxx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello coucou,
      Merci pour ton com... Mais lui as tu seulement demandé à cette dame ?? Ça commence par là, le reste, c'est de la négociation ! Biiiz et bonne journée.

      Supprimer
  4. Waouh ! c'est remarquable comme transformation et surprenant la couleur finale. Moi, (naturellement!) je penchais pour le rouge sombre et là ce bordeaux est sublime. Tu vas pouvoir murmurer chaque matin : " Miroir, Ô mon beau miroir, dis-moi qui est la plus belle ! ".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello coucou,
      Merci pour ton com. En fait la couleur oscille entre rouge sombre et le bordeaux... Quant à savoir qui est la plus belle... (modestement), il y a belle lurette que je sais, hi, hi, hi !
      Des biz

      Supprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger