Y'a pluka espérer !


- Ben pourquoi ?
- Paske ESPER... LUETTE, pardi !
Et si, PAR HASARD, vous ne connaissez pas bien ce mot, voici quelques explications. Lire aussi ce petit article, à mon sens très intéressant ! 
&&&  &&&  &&&
L'exposition annuelle approche. Comme chacun (eh oui, il y a quelques messieurs) chacune, je me suis affairée pendant plusieurs semaines pour créer une pièce sur le thème  "DUALITÉ ... COMPLÉMENTARITÉ ".
&&&  &&&  &&&
Je vous laisse DÉCOUVRIR ce que le sujet m'a inspiré...
&&&  &&&  &&&
D’abord le dessin grandeur nature. J’avais dessiné, dans mon élan bien connu de fofolle gentille mais qui se soigne, des trucs plus ou moins tarabiscotés, mais c’est celui-ci que j’ai retenu.
La croûteuse permet de faire les plaques nécessaires. Je reporte le dessin en plaquant mon papier sur la terre et en piquant pour marquer les contours. Il faut ensuite découper en gardant la lame de couteau bien perpendiculaire à la surface de la plaque.
Je prépare des bandes. Je les sèche un peu pour qu’elles se tiennent et pouvoir les travailler plus facilement.
Tout est hachuré (bandes et forme de base), "collé" à la barbotine et lissé.
Un mini colombin à la jointure intérieure. Je fais quelques traverses (attention, il faut les percer pour que l’air circule).
Je prépare ensuite le devant de l’esperluette…. Avant de le poser, hachures et barbotine sont de mise. Moment un peu délicat, heureusement, Corinne est là. (J’allais écrire Corinne m’aide…, mais ce n’est pas tout à fait la véritable vérité !) 
Ensuite, il faut tout lisser. Ne pas oublier de percer la pièce, sinon risque d’éclatement à la cuisson. La râpe permet de rattraper les zones qui ne sont pas bien perpendiculaires entre face avant et/ou arrière et épaisseur. Il faut parfois rajouter de la terre pour combler des creux.
Test : va-t-elle tenir debout ? Au départ non, mais entre la râpe et les rajouts de terre par endroit, ça le fait !
Reste à laisser sécher 15 jours. Petit déboire avant la cuisson : certaines jointures se sont ouvertes. Il faut faire des raponces en imprégnant la terre sèche de vinaigre et en rajoutant de la terre fraîche. Cuisson. Re- petit déboire après celle-ci : de nouvelles petites fissures sont apparues.
                                       &&&  &&&  &&&
La suite se passe à la maison, car je ne veux pas l’émailler.
Je prépare un enduit, puis laisse sécher et ponce.
Passage en couleur : peintures acryliques et poupougne aux pinceaux, puis je termine au sac plastique roulé en boule. Un petit coup de papier ponce n° 400 et de la cire pour finir de terminer
Dimensions de la bête :  Hauteur = 50 cm, largeur à la base = 48 cm
Voili, voilou : encore une grosse pièce à exposer.
                                        &&&  &&&  &&&
"Totalement inutile donc rigoureusement indispensable" (Jérôme Bonaldi)
                                        &&&  &&&  &&&

20 commentaires:

  1. Woaw ! techniquement costaud au vu de la taille !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou,
      Merci pour ton com... C'est vrai que j'en ai un peu bavé... Mais c'est le métier qui rentre ! Bizatoi.

      Supprimer
  2. SCULPTURAL ! Réalisation superbe ! Bravo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello,
      Merci de ce compliment ! Des biz

      Supprimer
  3. Bonjour Marietouzazim'!
    Effectivement, les grands esprits se rencontrent! J'adore ton esperluette en terre. C'est une matière que je n'ai jamais essayé mais cela me tente bien. Merci pour toutes les photos qui détaillent les différentes étapes.
    Bravo!
    Le blog de Béa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à toi,
      Merci de ta visite et de ton com ! C'est un vrai plaisir de travailler la terre, même si mes œuvres ne sont pas toujours à la hauteur de mes espérances... Des biz

      Supprimer
  4. Totalement inutile OK ! mais ... élancée & élégante cette réalisation a tout d'une oeuvre d'art. Que c'est beau ! Bravo pour cette idée qui répond parfaitement au thème de ton expo. Fais nous des photos de cette expo pour que nous puissions baver d'admiration. &&&&&

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou bonjour,
      Merci pour ton com...com (commentaire... compliment) ! Et oui, je ne manquerai pas de faire des photos de l'expo, les élèves de l'atelier font des choses superbes ! Des bizatoi et à bientôt.

      Supprimer
  5. Coucou Marie,
    Avant de lire la dernière phrase je me suis esclaffée : "tout ça pour quelque chose qui ne sert à rien !"
    Mais voilà, nous sommes les pro de l'inutile, on aime cela, on y passe du temps et on récidive. Et le pire dans tout cela, c'est que nos réalisations sont belles !!!!!
    Là, ma foi, tu y as mis tout ton cœur et le résultat le prouve.
    Bonne journée et de gros bizoux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Domi,
      Tu résumes bien la situation et merci pour le compliment au passage ! Des biz et à bientôt.

      Supprimer
  6. Un seul mot me vient à l'esprit, comme dirait l'autre : BRAVO. De l'art à la maison, ça ne peut pas nuire !

    RépondreSupprimer
  7. Quel belle oeuvre, pas facile à faire en plus en terre comme ça, bravo.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou bonjour,
      Merci pour ton com et à bientôt. Des biz

      Supprimer
  8. Marie Hélène B.07/04/2016 11:30

    Bonsoir,
    super joli ce que vous faîtes bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour et bienvenue par ici.
      Merci pour ce com. Les compliments font toujours plaisir. A bientôt par ici. Amitiés.

      Supprimer
  9. Bonjour,
    Un petit moment que j'ai découvert votre blog sans oser rien dire, aujourd'hui j'ose votre esperluette est magnifique, je voulais aussi vous remerciez pour la recette des guimauves, j'ai essayé et réussi j'avais fait une tentative il y a quelques années flop....et surtout merci de partager vos idées et vos commentaires plein d'humour cela fait du bien dans ce monde de bruteS. Cordialement M.Christine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello bonjour,
      Déjà un grand merci pour cette visite et pour ce commentaire. Ah que oui, il faut oser dire, faire, partager : c'est ce qui fait vivre mon blog et c'est un grand plaisir ! Et puis par ici, on se dit "tu"... Alors, j'espère que tu reviendras ! A bientôt. Amitiés.

      Supprimer
  10. bravo à la fofolle gentille (mais qui se soigne !), une très très très jolie pièce déco !!! j'adore !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou à toi,
      Merci de ton passage et de ton com...J'ai parfois bien l'impression, qu'un de ces jours, on pourrait peut être se retrouver dans le même centre psy... ;-D
      Des biz

      Supprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger