Déo et des bas...

Je suis dans ma période NATURE
- Et toi aussi , tu aimes la nature ?
- Ah ben, voui...
- Eh bé, on peut dire que t'es vraiment pas rancunière !!

Il y a bien longtemps que je n'achète plus de déo du commerce... 
Inutile cependant de m'appeler Madame Cracra, car j'utilise, depuis bien longtemps DONC, la pierre d'alun.

La pierre d'alun : 
C'est bien, c'est efficace, quasi inusable, mais pas très GIRLY, même si j'ai passé depuis bien longtemps l'âge d'être fashion cosmétic victime ! Et puis, ce qui est à Alain, n'est pas forcément aux autres...

Voilà le pourquoi de ce déo maison, pour lequel j'ai trouvé des recettes ici ou . Extrêmement simple avec 3 ingrédients principaux, le reste est en option. Retrouvez les proportions en fin d'article.
Inutile de réchauffer l'huile de coco, il fait tellement chaud aujourd'hui qu'elle est déjà  fluide... Sinon, au bain marie, juste pour la faire fondre.
Je pèse bicarbonate et farine de maïs et mélange les poudres.
Je les ajoute petit à petit dans l'huile en mélangeant soigneusement avec mon sublime petit fouet spécial. ( Il est , hein !!)
La recette de base s'arrête là. On peut ajouter quelques huiles essentielles. Petit cocktail perso de lavande, orange et citron.
Je transvase dans mes petits pots et ZOU, au frigo, pour un moment... paske pour l'instant, c'est liquide.
Quelques remarques :
     * La prochaine fois, j'ajouterai de l' HE de palmarosa, mais comme j'en avais pas... j'en ai pas mis
     * La prochaine fois, j'utiliserai de la cire d'abeille (à faire fondre en premier) qui permet de donner une texture solide et stable au déo, mais comme j'en avais pas... j'en ai pas mis 
     * J'imagine assez parfumer la base avec différentes huiles essentielles et ainsi varier les plaisirs. 
Les essais : 
Cela me gène un peu de tremper mes doigts - même si mes mains sont propres- directement dans le pot.  Prelevé avec la petite pelle, le produit fond rapidement et permet une application facile sur ma délicate peau de bébé fragile.
L'idéal est d'utiliser un ancien flacon de déo stick (verser la préparation avant qu'elle ne fige) ou d'investir dans un flacon vide exprès fait pour comme Aromazone en vend. Je vais investir.
J'aime beaucoup la merveilleuse association sublime d' HE que j'ai concoctée et comme c'est moi qui l'ai fait...
Voili, voilou : ça vous tente de tenter ??
Proportions : 
100 g d'huile de coco
20 g de bicarbonate de soude
30 g de fécule de maïs ou d'argile blanche
(OU, pour les peaux sensibles 50 g de fécule de maïs ou d'argile blanche et PAS de bicarbonate)
Huiles essentielles : jusqu'à 30 gouttes
Mélange perso d' aujourd'hui : lavande, orange, citron
Une prochaine fois, je testerai l'association menthe poivrée et citron, et/ou palmarosa.
J'ai commandé de la cire d'abeille : pour les quantités indiquées ci dessus, il en faut 15 g. A faire fondre en premier...
Un petit pot reste bien pratique pour partir quelques jours en voyage.

8 commentaires:

  1. Et là tu crois que ce type d'article va ensoleiller mon instant ?! ;(((
    C'est quand le prochain article ? hum, hum ;)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello,
      Ohlala, cache ta joie ! J'ai pris un réel plaisir à préparer ce produit, à manier mon joli petit fouet (il est craquant, hein ??) et maintenant à utiliser MON déo... On ne peut pas plaire à tout le monde ... Des biz ;-D

      Supprimer
  2. Nous on fait à la cire ! Nos abeilles sont d'accord !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super, j'adore cette idée d'être en partenariat total avec les abeilles...

      Supprimer
  3. Quelle cuisine avec ce petit fouet est tout mignon !!! C'est intéressant comme démarche et la composition est étonnante. Comment as-tu eu cette idée de fabriquer ton propre déo ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello coucou,
      En faisant ce genre de tambouille je réunis quelques unes de mes envies : arrêter de (sur)consommer des produits manufacturés, protéger ou au moins ne pas dégrader la nature, et me faire plaisir dans la démarche du fait maison... Voilà, tu sais tout ! Des biz

      Supprimer
  4. Coucou Marie,
    Tu as tout à fait raison et c'est tellement sympa de faire sa tambouille soi-même avec ces petits instruments miniatures si rigolos. En plus, cela fonctionne bien et aucune odeur nauséabonde se dégage de nos corps soignés naturellement, bravo !!!
    Bizzzouxxx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello coucou,
      Merci de ton com. Et c'est vrai que j'aime bien patouiller pour faire ce genre de petit produit tout simple ! Des biz itou et à bientôt.

      Supprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger