Douceurs d'hiver !

Comme chaque année, à l'époque des fêtes, je  m'affaire dans la cuisine et prépare quelques douceurs. J'ai les valeurs sûres... et les autres.
Les valeurs sûres, je vous les ai présentées les années précédentes. Voici donc les nouveautés...
⟿ Quelques pots de pruneaux au vin rouge et rhum arrangé : un vin rouge pas trop piquette, des épices (cannelle, 4 épices, clou de girofle), de l'écorce d'orange confite, du miel, un peu de sirop (reste de la fabrication des kumquats confits), de la vanille (évidemment !).
J'ai versé le vin chaud sur les pruneaux, puis une belle rasade de rhum arrangé.
Ça, c'est fait !

⟿ Les dattes farcies, classiques et faciles, mais toujours appréciées.
Le top du top : préparer sa pâte d'amandes maison, avec plus d'amande en poudre (60%) et moins de sucre glace (40%). J'ai coloré en vert et parfumé avec vanille et rhum.
Chaque datte dénoyautée est garnie d'un petit boudin de pâte d'amande. Le dessus est strié à la fourchette.
Ça, c'est fait !

⟿ Un petit essai avec les cerises confites de cet été : enrobées de pâte d'amande au kirsch et trempées de chocolat de couverture lait. 
Les amandes sont torréfiées 
à sec durant 10 mn.

C'est fait aussi !

⟿ Des genre de... calissons.
150 g de poudre d'amandes torréfiée, un hachis très fin d 'abricots secs (100 g) et d'écorce d'orange confite (30 g), poupougnés à feu moyen 10 mn dans de la confiture de melon (250 g, merci Belle Maman) et mixés en purée.
J'ai ensuite amalgamé avec la poudre d'amandes en humectant avec du rhum, de la vanille, 5 gouttes d'amande amère, 1/4 de fève tonka. J'ai rajouté 3 CS de sucre glace.
J'ai réparti sur une feuille de pain azyme en un rectangle de 21 x 14 cm. J'ai laissé refroidir et coupé en morceaux, en humidifiant la lame du couteau.
J'ai préparé de la meringue royale : un blanc d'oeuf battu ferme et 150 g de sucre glace. J'ai trempé un à un puis laissé sécher au four 30 mn à 50°.
Comme il restait beaucoup de glaçage, j'ai ajouté plein de fruits confits et fait sécher au four à 80°, environ 5 H.
C'est fait aussi !

Des p'tites astuces à savoir :
Mouillez l'emporte-pièce ou la lame de votre couteau pour découper proprement la pâte collante. Le papier azyme peut être remplacé par de la pâte filo.
Cet été, je ferai mon melon confit pour m'approcher au plus près de cette délicieuse friandise...

⟿ Et puis, évidemment, je me suis pris une BÛCHE...
Clo m'a gentiment prêté un moule en gouttière. Je n'ai pas fait de photos de la réalisation (génoise imbibée orange et très peu de Grand Marnier, crème orange et fruits confits) et c'était la première fois que je réalisait un glaçage miroir au chocolat.
Voici la recette que j'ai utilisée, ici.
Facile et rendu impec, sauf qu'il me restait la moitié de ma préparation. Je viens donc de tester plusieurs façons de réutiliser le glaçage.
     * En le tiédissant à nouveau, possibilité de refaire un glaçage, ça marche !
* Une belle cuillerée dans une tasse, simplement allongé d'eau et/ou de lait et voici un fabuleux chocolat à consommer chaud ou froid.
En plus, si...

... vous ajoutez un chamallow guimauve fondu 15S  au micro-ondes dessus... AAAAAAAAH, quel bonheur !
* J' ai congelé le reste dans un bac à glaçons, décongélation : impec ! 
(Me voilà un peu rassurée, car il m'en restait vraiment beaucoup et je n'aime pas jeter.)
Et quand même la bûche :
Morceaux de mendiants lait et noir, mini guimauves posées avant la prise du glaçage, boules de pâte d'amande parfumée pistache et colorée en vert, maintenues avec un pique en bois, kumquat confit.
Honnêtement, j'étais assez fière du résultat, tant esthétique que gustatif et les convives ne s'y sont pas trompés... tout a disparu.

Je vous laisse et vous dis à l'année prochaine.
 Profitez bien...

8 commentaires:

  1. Bonjour Marie,
    Personnellement je voudrais bien me transformer en lutin pour hanter ta cuisine et savourer les parfums culinaires de cet endroit, car je suis sûre que cela sent régulièrement très bon chez toi !!!!
    Tu peux !!!! Être fière ! C'est beaucoup de préparation et le résultat est en plus très beau.
    Très, très bon réveillon à toi et de gros bizoux pour terminer cette année 2016 en attendant de revenir sur ton blog te souhaiter une très bonne année 2017.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Domi,
      Merci de ce long commentaire très élogieux. Il est vrai que j'aime cuisiner et effectivement cela sent rarement le brûlé à la maison.
      Bonne fin d'année itou et à bientôt tout de même. Des biz

      Supprimer
  2. Une belle bûche comme la tienne se dévore des yeux ... les senteurs doivent être très présentes aussi ... tu n'as pas une touche spéciale dans ton blog pour parfumer ton texte !!! Bravo. Bon réveillon de la St Sylvestre et bien belle année 2017. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Marijo,
      Il est vrai que ça sent parfois bon dans la cuisine... Mais je dis et crois sincèrement que ce que je suis capable de faire, tout le monde peut le faire ! bonne année aussi, des biz ++

      Supprimer
  3. Friandises et bûche de rêve !! Le glaçage "calissons" est superbe... La pâtes d'amande des dattes est alléchante ! Ta présentation de toutes ces douceurs de dingue est magnifique ! et passe quand tu veux, hein ?! bizzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, ah, je reconnais bien là le commentaire d'une gourmande ! Juste une petite remarque : c'est aussi loin de chez toi à chez moi que de chez moi à chez toi, hi, hi, hi !! Des biz

      Supprimer
  4. Bonsoir,voila de bien belles gourmandises!Rien ne vaut mieux que le fait maison et en plus c'est tellement meilleur et pas de risque de trouver la meme chez le boulanger.Tu as gaté tes invités!A bientot

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou et bonne année !
      Merci de ton passage et de ton com. Amitiés.

      Supprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger