Terre et fil d' Ariane...

Il y a peu, je vous ai montré une coupe sur pied cuite au raku. Vous aviez sans doute remarqué le bord percé tout autour.
J’avais envie d’associer poterie et vannerie, comme je l’ai déjà fait pour le plateauMais autant c’était sobre pour le plateau, autant là, je voudrais me lâcher un peu plus, comme pour le vase.
sagesse bien ordonnée...

un brin de folie ! 
D’ailleurs, j’ai commencé avec la coupe elle-même, dont le pied n’est pas centré et le choix de la cuisson raku qui laisse toujours une belle et grande part d'incertitude sur les craquelures.
31 trous = 31 brins de rotin de 55 cm (diamètre 2 mm), pliés en deux.
Je voulais de suite faire un cordon (4 brins, 1 seul tour), mais c’est pas évident. Je prends un seul brin de diamètre 1,5 et l’emberlificote autour des montants, tant bien que mal, mais avec régularité. (J’ai probablement, à cette occasion, inventé un point qui n’existe dans aucun lexique ou manuel de vannier.)
Ça maintient déjà un peu les montants. Du coup, je peux faire un cordon sans trop de difficulté, diamètre 3,5, pour donner du relief.
Ensuite, je tisse classiquement en 2, en torche. Je place des pinces à linge de façon aléatoire pour libérer deux espaces. Je continue en torche, puis lorsqu’un des 3 brins est terminé, je continue à 2 brins.
Je fais un nouveau cordon, en 2, mais à 5 brins. Bordure tressée.
Petites retouches habituelles : 
     👉 Brûler les rognures, pendant que c’est humide,
     👉 Bien laisser sécher, avant de couper les brins qui dépassent,
      👉 Un peu de teinte sur la bordure,
     👉 Vernissage.

Somme toute assez SAGE, non ? La prochaine fois, je n'utiliserai PAS que du rotin ! 
Je range mon matériel jusqu’à la prochaine saison (reprise des cours, fin septembre). J’ai tous les diamètres du 1,5 au 4 et un peu de couleur. Avec des chutes, je fais un petit plateau espagnol, comme ICI. Il fait 20 cm de diamètre.
Et quelques étoiles que je présenterai au marché de Vertaizon, en septembre.

Voili, voilou : là aussi, c’est la fin des haricots. Il reste juste à prendre son mal en patience et attendre la reprise.

6 commentaires:

  1. Coucou Marie,
    D'ici la reprise tu auras le temps de nous montrer plein de tes créations, j'en suis certaine ! C'est encore une jolie réussite cette création et je constate que tu y tâtes bien en vannerie.
    Beau mois de juillet à toi,
    Bizzzouxxxxx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello coucou,
      Oui, je ne pense pas m'ennuyer, même si je n'ai plus de cours de vannerie ou de poterie pendant les vacances... Merci de ta visite et de ton com. Des biz

      Supprimer
  2. Aller c'est ta première sans cours ! tu va réussir... en attendant ce mix de vraies matières tout de guingois a de quoi te faire patienter car tant de belles idées vont en germer...

    RépondreSupprimer
  3. Hello coucou,
    Les doigts me démangent, mais je vais les utiliser pour d'autres activités, en effet ! Biz

    RépondreSupprimer
  4. Mélanger terre et bois ... voilà qui sort de l'ordinaire. Ta coupe a un air de fête ... elle va bien avec le soleil ! Il lui manque quelques petits fruits bien colorés pour resplendir davantage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Marijo,
      Merci de ta visite et de ton com. Et oui, je pense qu'elle me servira de mini corbeille pour présenter quelques fruits. Des biz

      Supprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger