Rouleau de printemps…


Tout le monde le sait : 
"Paris ne s’est pas fait en un jour"  
et
"Petit à petit, l’oiseau fait son nid"

Ces quelques lignes pour un nouveau petit pas dans ma démarche éco- citoyenne.

Je n’échappe pas au phénomène de la prise de conscience de la NÉCESSITÉ ABSOLUE de protéger et préserver la planète. Je n’ose écrire NOTRE planète, car je NE me sens PAS le droit de dire qu’elle nous appartient… Nous en serions plutôt des hôtes bien peu reconnaissants durant notre passage par ici !

J‘ai déjà troqué les serviettes en papier contre des serviettes en tissu, ICI.
J’ai ma boîte de lingettes récup pour le ménage : des carrés de tissu simplement surfilés, déjà imprégnés.(recette du mélange, )
J’ai aussi fabriqué des tawashi. Je les utilise encore de façon limitée, mais je vais m’y mettre plus assidûment.
Cette fois-ci je m’attaque au bastion de l’essuie tout. Je ne vais pas cracher dans la soupe, j’en utilise, c’est tellement facile !
ICI, à lire sur les papiers à usages sanitaires et domestiques, dont l’utilisation est tellement ancrée dans nos mœurs que leur marque a donné leur nom courant… Sopalin ou Kleenex pour ne nommer qu’eux !!

Considérons simplement que ce sont des chiffons, mais de taille uniforme et proprement  ourlés.
Du coup, je file dans le carton des chiffons, je dois bien avoir de quoi faire quelques feuilles recyclables de linge essuie-tout.
Je complète avec des chutes d’éponge, de carrés microfibres, bref un peu tout ce que j’ai sous la main, du moment que c’est du coton. Je coupe des carrés de 28 cm de côté.
Je prépare ainsi 10 feuilles doubles.
Le procédé (simple, faut dire) est le même que pour les lingettes de bébé, à retrouver iciJe n’ai pas chronométré, mais la confection est rapide.
Perso, je ne vois pas l’intérêt d’y ajouter des pressions (que je n’ai pas de toute façon) et de "perdre du temps" à les attacher les unes aux autres, pour les détacher les unes des autres quand j’en ai besoin. Je les roule simplement.
Il y a aussi l’empilage, qui me semble encore plus facile à l’usage. 
Voili, voilou : le sevrage de l'usage unique avant poubelle est en cours.
Je crois même que je vais confectionner une boîte de rangement... bientôt !
Quand ces tissus essuie-tout sont moches : je les utilise en lingettes pour le nettoyage, puis chiffon de bricolage.





9 commentaires:

  1. Bon, j'ai encore 4 rouleaux industriels en stock !! Mais après je m'y mets!!
    Surtout si tu valides qu'il n'y a pas besoin des pressions !! lol !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou,
      Oui, moi aussi, encore 2 rouleaux en stock... Je suis contente de mes premières utilisations et je préfère une pile d'essuie-tout tissu pliés plutôt que pressionnés les uns aux autres(ce qui oblige à prendre le rouleau d'une main pour détacher une feuille avec l'autre).Tandis que là, une main suffit pour attraper une lingette... Tu vois !!?? :-D A bientôt.

      Supprimer
  2. Marie-Pierre17/03/2018 23:32

    Bonsoir,
    Pourquoi ne pas les mettre en machine et les réutiliser plutôt que de les jeter ? ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Mais c'est bien évidemment ce que je fais ! Quand je parle du "sevrage de l'usage unique avant la poubelle", c'est pour l'essuie tout en papier industriel.Amitiés.

      Supprimer
  3. Coucou Marie,
    Ton bel acharnement à vider tes placards de tous ces produits est louable. Maintenant, changer de l'essuie tout ou des mouchoirs (produits recyclables) pour autre chose devant utiliser pas mal d'eau de la planète pour les nettoyer, je ne sais pas vraiment où se situe l'avantage ?
    Perso je n'utilise que très peu ces produits là (sauf quand je suis enrhumée) ...
    Mille bizzzzzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello coucou,
      Alors là, ta remarque me surprend beaucoup, surtout après ton commentaire des lingettes pour bébé que j'avais présentées là : http://marietouzazim.blogspot.fr/2017/05/laver-son-linge-sale-en-famille.html Certes, c'est moi qui vais les laver et aussi utiliser de la lessive, mais tu oublies tous les procédés chimiques pour les produire, les transporter, les recycler une fois jetés.
      Des biz

      Supprimer
    2. Parce que les lingettes pour bébés ce n'est pas moi qui les utilise ;-)
      Et puis comme je te le dis, j'en utilise très peu de ce papier et je le jette dans le composte, il n'y reste pas longtemps.
      Bref, je ne sais pas ce qui est le plus meilleur, bon, excellent, for the planète.
      Des bizencore

      Supprimer
  4. Les carrés sales sont glissés avec le linge habituel dans une machine à laver. Un petit volume comme celui-ci ne fera pas de différence... tant que nous laverons du linge, non ? du coup c'est ni vu ni connu et en effet économique ! J'ai envie d'en faire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou,
      Tu résumes très bien la situation et surtout, il ne faut pas te priver d'en faire !
      Merci de ta visite. Des bises

      Supprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger