Dans la forêt vierge...

J’avais récupéré 😎discrètement masquée incognitodans à côté d’une poubelle, un cadre en bois tout ce qu’il y a de brut.
🌺🌻🌼
J’aime beaucoup le concept du cadre végétal, mais j’avais peur de la gestion de l’arrosage, car nous sommes souvent en VACANCES(pensez donc, 2 retraités… les veinards !)
🌺🌻🌼
Et puis, ici, chez Ciloubidouille j'ai vu l’excellente idée d'une version "plus faux que moi tu meurs". C’est d’ailleurs une tellement bonne idée, que je suis bien étonnée de ne pas l’avoir eu moi-même. (boutade, hein !!)
🌺🌻🌼
J'ai récupéré un maximum de fausses plantes, pas trop moches tout de même : dans ma maison, chez les copines, en vide-greniers et j’ai commandé quelques spécimens sur Aliexpress.
Sur ce coup-là, j'ai mis en sourdine mon côté écolo avec tout ce plastique. Je me défends en disant qu’une bonne partie est de la récup et que je préserve la nappe phréatique en n'ayant pas besoin d'arroser. (excuse bidon ? vous avez dit bidon ?😂)
Le cadre est prêt depuis un moment : ponçage, jus de peinture...
Vu l’état du cadre (notamment les angles), je mets de la pâte à bois (après, donc !), puis RE-ponce et RE-peins. C'est mieux trouve-je.
J’agrafe au dos un grillage plastifié. Je suis prête pour la mise en place de la verdure.
Je coupe les tiges, démonte les feuilles, sépare les grappes de fleurs.
Dans un premier temps, j’imagine que j’aurai largement (trop) de matière. Mais au fil de mes collages (oui, c’est pistolet à colle), je me rends compte que ce sera juste.
Je refais le tour de la maison et récupère des (vraies) tiges de forsythia, reste de ce bricolage

et des tiges colorées achetées pour le lampadaire ici.


Plusieurs heures pour tout agencer et coller.
J’ai bien l’impression que dans MON astrologie chinoise, c’est l’année des coccinelles.
A l’arrière je colle d’abord une baguette pour donner un peu d’épaisseur, puis un fond en MDF de 3 mm, pour cacher la misère.
2 crochets et le voilà en place. On ne voit quasiment plus le cadre (bien la peine que je me décarcasse... Mais, c'est ça, les aléas de la créativité, hi, hi, hi !)
🌺🌻🌼
Voili, voilou : au risque d'avoir les chevilles qui enflent, j'avoue que je suis fière de moi et trouve mon tableau plutôt sympa et joli et beau et original et ravissant et magnifique...
(Merci à la richesse de la langue française qui permet d'exprimer ses sentiments sans avoir l'air lourde et insistante.)
🌺🌻🌼

8 commentaires:

  1. Coucou Marie,
    Un superbe jardin suspendu !!!! J'adore tes arguments écolos :-)
    Bisoussssssssssssssssss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Domi,
      Merci pour le compliment... Je vois que tu apprécies mes arguments écolo à leur juste valeur.
      Déjà bien chaud par ici, encore de grosses chaleurs annoncées.
      Biiiz

      Supprimer
  2. Tu peux etre fière c'est magnifique !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello coucou,
      Merci de ta visite.Tu le verras en vrai lorsque vous viendrez nous voir.Des bises

      Supprimer
  3. Super, bluffant, plus vrai que nature ... tu peux laisser enfler tes chevilles ... sauf si tu as mal !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou bonjour,
      Il y avait vraiment longtemps que j'avais envie d'en faire un. Quant aux chevilles, je dis que c'est la chaleur actuelle. A bientôt et bonne journée.

      Supprimer
  4. Une explosion de verdure, un vrai bol d'air ! Bravo !

    RépondreSupprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger