Étagère porte-bonheur

"Dis, tata, tu veux pas me faire un meuble en carton ?" (En vrai, je ne suis pas sa tata, mais sa marraine, mais là, c’est une autre histoire).
Vu le peu de place qu’il reste dans la chambre de miss Cathy, je ne voyais que quelque chose qui s’accroche… et, comme elle adore les chevaux… l’idée n’a pas tardé à poindre son naseau !

La forme est faite, les futures étagères fixées (collage, kraftage) sur le fond.
Rebord avant, vue de face, kraftage presque terminé.
Enduit, ponçage. Tout ce qu’il y a de plus classique dans la réalisation de ce genre de meuble.
Peinture noire, au choix de la demoiselle, bandes de liège sur la tranche des étagères, décos en tapisserie et points au feutre "Pocsa" sur le tour (je trouvais que cela faisait une masse trop noire), et pour terminer sur le devant les "marques" des clous.

Alors mon trèfle à quatre feuilles porte-bonheur vous plaît ?
Voili, voilou : je vais galoper pour la livrer !

1 commentaire:

Laisser votre commentaire ici...

blogger