Rouge comme une tomate

Parce que "rouge comme une betterave", ça n’existe pas !

Je vous présente une verrine, qui permet de déguster la betterave autrement que coupée en petits cubes…
Quelques infos sur ses bienfaits : je vous ai mâché le travail, c’est ici.
C’est Marie qui avait comblé nos papilles en nous présentant cette entrée lors d’une invitation chez elle : belle découverte. Comme j’aime les mélanges, je me suis inspirée ici et ici .

Voici les ingrédients pour 4 verrines :
150 g betteraves, 100 g framboises, 2 CS crème épaisse, 1/2 CS moutarde, sel, 1 trait de vinaigre balsamique, curry.
Chantilly : 150 g de betterave, 20 cl de crème, 1/3 CS moutarde, sel.
Mixer les ingrédients de la première préparation, disposer en verrines, garder au frais.


Chantilly : mixer les betteraves avec les assaisonnements. Monter la crème en chantilly, mélanger les 2. Je me suis donnée bonne conscience en remplaçant une partie de la crème par un petit suisse.
J' utilise mon siphon, mais, il faut passer avant de mettre en siphon, pour ne pas risquer de le boucher.
Présentation pour faire un peu de "chichi" :  verrine surmontée de sa chantilly, quelques brins de ciboulette, un gressin et une tranche de betterave découpée en cœur (bon, c’est vrai,  la forme en cœur n’apporte rien au goût…). Bon appétit ! 
Voili, voilou : c’est à vous…

1 commentaire:

  1. Miam de miam... Je mets en attente... Quand j'aurai "mes" betteraves rouges du jardin, je régalerai la famille.

    RépondreSupprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger