Du fil à retordre…

J’ai retrouvé (mais l’avais-je vraiment oublié ?...) un sac rempli de bobines de fils de tee shirt. (aussi appelé trapilho, mais ça, je ne le savais pas à l’époque…)
Souvenez vous de cet essai désastreux de tapis.
J’avais aussi réalisé une mini corbeille crochetée, mais pour écluser le stock de tee shirt, il aurait fallu en faire au moins une trentaine… Et puis, je ne suis pas forcément très à l'aise avec un crochet.
Je change de méthode, en avant les tresses.
Pour donner une certaine épaisseur et du moelleux à mon ouvrage, j’utilise 9 fils. A démêler régulièrement, parce que cela fait vite un vrai sac de nœuds !
Je commence à les coudre sur l’arrière, mais je trouve ça long, très long, beaucoup trop long. Si bien, qu'à nouveau, ça reste en plan ! 
Alors, il me vient une idée… Ni une, ni deux, me voilà avec l’un de mes instruments favoris.
L’ensemble reste assez souple. Avant de me lancer dans une plus grande réalisation, je fais un petit essai et le passe à la machine à laver.
Verdict : impec, ça n’a pas bougé !
En route vers le confort du popotin : des (enfin, une, pour l’instant) galettes de chaise. Et l'instrument magique est.... est... le pistolet à colle, bien sûr !!
Voici le résultat. Je pense doubler le dessous et ajouter de quoi la fixer aux montants de la chaise.
Voili, voilou : je suis à nouveau gagnée par l’idée de faire un tapis, mais je vais d’abord faire ma série de galettes de chaise !

3 commentaires:

  1. Un tapis, un tapis ! et une galette de chaise ?!! super et top' l'idée du pistolet à colle, tu es une tueuse, rien ne te fait peur !

    RépondreSupprimer
  2. C'est toujours une très bonne idée le tapis...

    RépondreSupprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger