Rodrigues, as-tu du cœur ?

Résistance "0 pointé" devant le prix de ce cadre. Ni trop petit, ni trop grand (50x50), tout juste ce que je ne cherchais pas ! Je ne regarde même pas l’image, car c’est pour customiser bien sûr !! 
IMPEC...

Je commence par de la sous couche blanche pour unifier le fond, mais, même après 2 passages, on voit encore le dessin initial !
Le premier délire commence… Pour donner un effet de matière, je tartine d’un reste d’enduit pour carton. Mes yeux s’égarent dans mon bazar et je me retrouve à saupoudrer de sable (de l’île Maurice, quand même… merci Leilanie) à  certains endroits. Séchage pendant 24 H.
Deuxième délire : bombe, pinceaux et sacs plastique en folie… 3 teintes de gris et la peinture effet glossy : que des restes de ceci ou cela, mais gardés précieusement pour des jours comme aujourd’hui.
Je trempouille, patasse, essuie, projette, tamponne et poupougne. Mon fond est prêt ! Pile poil raccord avec l'autre tableau que j'ai relooké, il y a déjà un petit moment, LA, si vous voulez (re)voir ! 
Maintenant les cœurs : cela va de la pâte polymère, au bois, en passant par la terre crue et le papier. Je rassemble ce que j’ai, qui peut me servir, comme d’habitude. Cela fait plusieurs jours que je note des idées… 
Je prépare quelques coeurs dans du vieux plâtre durci, encore un précieux reliquat de nos travaux (bientôt 2 ans, comme quoi, toutètutil… = message subliminal pour Ché*i : "ne rien jeter").
Je dessine les cœurs...
Pince pour dégrossir, râpe pour affiner, puis papier ponce de 80 à 200 pour peaufiner.
La râpe permet d’obtenir différents effets de surface.
Peinture acrylique et feutre pour quelques fioritures. En réalité, les coeurs sont plus roses que rouges.
Je suppose, pose, dépose, dispose, expose, repose, compose jusqu’à ce que ça me plaise. J'ajoute des cadres en fil d' alu coloré.
Reste à coller le tout à la super glue et ça tient. J'écris quelques expressions qui me tiennent à cœur… tout le tour…
Chéri s’approche et commente "Eh bé, si ça c’est pas fleur bleue ! "        (Ooooh, tu crois ?!)
Voili, voilou : c’est pour mon coin ordi, pour me donner du cœur à l’ouvrage…

6 commentaires:

  1. Mais bien sûr que toutétutile :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hello bonjour,
      Merci pour vos com... et à bientôt par ici...

      Supprimer
  2. Un jour comme aujourd'hui où le ciel et ses grandes eaux nous tombent sur la tête, il faut avoir tout un attirail de cœurs pour se mettre à l'ouvrage: des p'tits cœurs, des moyens cœurs et des grands cœurs ... En effet, il ne fallait pas rater une si belle occasion pour ce cadre ni trop petit ni trop grand que tu as transformé avec art tout en déclinant avec fantaisie la panoplie de la parfaite séductrice.

    RépondreSupprimer
  3. Avec un message subliminal comme ça, je n'ai plus de raison d'aller à la déchetterie !
    PS : il n'y a plus de place aux murs !

    RépondreSupprimer
  4. C'Est tout mignon ce cadre indispensable ! Que d'idées toutes ces matières ! Résa de coeurs...

    RépondreSupprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger