Tatouages

Même si j’admire parfois certains tatouages, je ne crois pas que je franchirai un jour, le pas de le faire. (*BTV* de toute façon… " me glisse Jiminy Cricket)
J’ai donc décidé de marquer autre chose que mon beau corps et j’ai jeté mon dévolu sur du bois.
Claudine ma copine, m’a prêté un pyrograveur, je vais pouvoir essayer.
                 ... MERCI CLAUDINE ...

C’est moi-même personnellement toute seule qui ai coupé ces tranches dans des bûches de la maison familiale… Bon, avec la super scie électrique, soit… mais c’est beau kanmême, hein ?!
Pour enrichir vos connaissances : ces rondelles de rondin… s’appellent en réalité du bois debout… Il est très décoratif, car on peut apercevoir les stries circulaires annuelles de croissance. Je ponce soigneusement, pour une belle douceur. 
Je fais quelques essais, car une fois passé le pyrograveur, c’est marqué à jamais ! Et il y a deux pointes différentes, il faut que je vois ce que cela donne.
Je potasse un peu mes motifs, révise mes graphismes et esquisse quelques lignes au crayon de papier. Ne sachant toujours pas dessiner, je me contente de lignes, spirales, points… Je me lance, m’applique et progresse de l’extérieur vers l’intérieur.
Pour terminer un petit coup de cire ou d’huile de lin. J’ai essayé un jus de chaussettes peinture acrylique, du cirage ou des paillettes, mais cela ne me plait pas.
Voici le numéro 1.
Je ne m’arrête pas en si bon chemin et commence de suite un deuxième bois debout.
Je continue mes œuvres. Voilà les productions du jour.
Dernier essai, sur une branche. Je dois déjà la préparer : écorçage et ponçage.
Puis décor et quelques touches de couleur à la peinture acrylique. Vernis mat pour terminer.

Cette technique est sympa et j’ai plein d’idées (probablement plus ou moins lumineuses), notamment pour mon jardin. Je ne ferai pas tout, mais je ne manquerai pas de vous montrer au fur et à mesure !
Et pour faire taire d’éventuelles méchantes langues… Bien sûr que je sais ce que je vais en faire ! C’est pour décorer notre chalet à Gstaad. J’ai déjà les décos, y’apuka acheter le chalet…
En attendant, je peux les utiliser en dessous de plat, dessous de verre, mini plateau… Bref, que de l’utile !




Voili, voilou : vous  aussi, vous  avez un  chalet  à décorer ? 


Ah, au fait : *BTV* : beaucoup trop vieille ! (merci Jiminy, la remarque me va droit au coeur).

3 commentaires:

  1. Vu ta production si rapide cela a dû bien te plaire ! C'est etnic'apache, c'est chouette et joliment déco ! Bref, je vais réfléchir à une commande ?...

    RépondreSupprimer
  2. Moi, je pense que les aborigènes d'Australie vont se faire des cheveux blancs si les "blanches" se mettent à les concurrencer. C'est très déco et bien joli!

    RépondreSupprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger