Vuitton, Longchamp… La concurrence arrive !

Dans la série je trie : un  tee shirt, que je ne porte plus depuis bien longtemps.
Dans la série je garde : les chutes d'une housse de clic clac.
Dans la série je récupère : du biais que ma maman m’avait donné.

Tout ça pour concrêtiser une petite idée à faire sans effort (paske dehors, il fait 37°), et créer un... 
SAC-CABAS-FOURRE TOUT à nul autre pareil
Voilà le tee shirt en question, plutôt du genre "Marcel" d’ailleurs. Imprimé un peu vintage, pour ne pas dire démodé. Heureusement que ce n’est pas un Marcel de mon Jules, car on pourrait finir par être complètement gros Jean comme devant à essayer de comprendre quoi, à qui et le pourquoi du comment… Et puis, je ne voudrais pas me faire appeler Arthur pour avoir disposé des affaires des autres sans leur autorisation.
Je recoupe le tee shirt, niveau encolure et emmanchures, puis les côtés et le bas au ras de l’ourlet.(donc, partout, même pas peur de le dire !)
Dans ma toile orange je coupe l’intérieur, mon SAC CABAS FOURRE TOUT à nul autre pareil sera réversible. Je couds les côtés et le bas.
Pour  donner une base à mon sac, je replie couture sur couture bas et côté et fais une couture perpendiculaire… Je procède ainsi aussi pour la doublure.

Je les enfile l’un dans l’autre et épingle les poignées… Quelques petits plis, car je trouve l’ouverture un peu béante.
Le biais est posé à cheval.
Après, juste comme par hasard télépathique, j’ai un mail de ma sœurette me demandant si je sais quoi faire avec le bas d’un tee shirt.
Occasion rêvée de tester le gland pampille, idée exclusive de votre humble serviteur. Je plie en deux, puis en trois. Une ficelle serrée, recouverte de tissu pour cacher la misère… Et un bouton pour cacher, encore et aussi, la misère du tissu. Je recoupe les bandes dans la longueur.


Je couds sur le sac. Premières photos.
Je m’aperçois, un peu déçue, qu’on "imagine" trop bien l’ancien tee shirt dont le bas a été cousu. Déjà, je change de place le gland déco, même si ON m’a déjà dit que ce qui était réussi dans ce gland, c’était surtout le bouton. (sympa, hein?)
J’observe ENFIN- mais seulement maintenant- un sac du genre et découvre… que j’aurais dû faire la couture du fond dans l’autre sens.(milieu devant, milieu dos)
Ni une, ni deux, je retourne farfouiller et sors un autre tee shirt. Pour la doublure, une taie de traversin. Je coupe  plus creux pour pouvoir le porter à l’épaule plus facilement.
Une poche extérieure et du biais parme dont j’ai une belle quantité (toujours de la récup). Je l’ai cousue un peu en biais ( la poche... ) et agrémentée d’un galon. Babiole cœur cousue.
Je ne vous montre pas les étapes intermédiaires. Cette fois- ci, j’ai fait attention au sens de la couture du fond. Le voilà terminé.
Réversible comme le précédent.
Voili, voilou :
complètement idéal et indispensable pour les petites affaires à emporter à la plage…
Et plus tard, pour remplacer les sachets plastiques dans les magasins.

6 commentaires:

  1. C'est dommage pour ton biais rouge, mais tu peux encore trouver un moyen de changer le sens de tes poignées, ça te fera un sac berlingot !
    J'ai fait un atelier à l'école avec juste un TS et un système de nœuds , sans couture du coup !! Avec les enfants, c'était plus facile !
    https://www.youtube.com/watch?v=N6DS_VlJ-hs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello coucou,
      Merci de ton com. Et oui, super l'idée rien qu'avec des nœuds.Les enfants ont dû être contents. Bonne journée, des biz et à bientôt.

      Supprimer
  2. Trop top, mais à force de découper dans nos vêtements, nous n'aurons plus rien !! Attention, c'est toi qui me l'a dit et tu fais pareil !! lol...
    "Venez avec votre tee shirt préféré, nous en ferons votre sac YOU MUST HAVE"!"
    P.S. : il était bien le tee shirt...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello coucou,
      Ha, ha, merci pour ton com. Et pour ce qui est de découper nos fringues, je commence à faire la rabatteuse chez les copines... Des biz

      Supprimer
  3. Coucou Marie,
    Génialissime et jolie réalisation.
    De fait, une quantité impressionnante de couturières font des sacs dans le style du premier que tu as réalisé. Le sens des anses n'est pas pratique, un pour le porter à l'épaule comme tu le dis, deux pour fourrer des affaires dedans, l'ouverture n'est pas sensas.
    Et récupérer de vieux T shirts pour remplacer les sacs plastique, cela a tous les avantages. Rien ne se perd et rien ne se pollue.
    Fantastique !!!!
    Bizzzzouxxxxx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Domi,
      Merci pour ta visite et ton com. Pour le sens du fond, j'avais qu'à regarder avant... Je le modifierai sûrement, car je n'aime pas rester sur un sentiment d'échec, même si le second est réussi. Bonne journée et des biz

      Supprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger