Promenade en forêt...

Vendredi dernier, nos amis de Clermont Ferrand sont arrivés pour passer le WE par ici. Comme d’hab, ils étaient chargés comme des baudets de mille cadeaux, dont ceci :
Très dubitative, je me demandais ce que cela pouvait bien être, jusqu’à ce que Michel me propose de croquer la pomme une tige.


Ah ! Oh ! Mag-Nifique… 
Depuis longtemps, je voulais tester l’AIL des OURS et me voilà avec une pleine cagette. Merci !
Avec Domi, sa moitié, nous fîmes quelques recherches pour ne point gâcher. Voici mes expériences.

Déjà tout laver et sécher soigneusement.
L’occasion de m’apercevoir que quelques feuilles sont tâchées de pustules peu appétissantes. (du coup, je me demande si Michel est vraiment mon ami, hi, hi, hi.)
Trêve de plaisanterie, je coupe les tiges avec l’idée de les mettre au compost, mais goûte et adore le côté croquant et parfumé. De plus, moins puissant en bouche que l’ail, on évite l’haleine de fennec. (sympa, hein ??) Je garde donc.
💗 Pour des salades goûtues : 
Je passe les feuilles au robot après les avoir coupées grossièrement. J’ajoute une pincée de sel et de l’huile d’olive. Je mets en petits pots.
💗 Deuxième préparation, genre tapenade avec des tomates séchées et de la poudre d’amandes. (effilées pour moi, car point de poudre)
J’ai mis environ 30 g d’amandes, 100 g de tomates séchées à l’huile d’olive, une belle grosse poignée de feuilles d’ail des ours, un chouya d’huile d’olive et une pointe de sel.
Un petit tour de manège robot et direction petits pots. Vous allez me dire que mes proportions sont à la louche et peu précises et vous avez raison ! Mieux vaut avoir la main légère au départ et rectifier l’assaisonnement ou la quantité d’huile à votre goût.
Pour ces deux préparations, j’ai fermé les pots en créant un vide d’air, comme ICI, de façon à pouvoir les garder sans congeler, ni mettre au frigo.
     *** Et quoi en faire ?
Nous avons testé la tapenade sur des toasts toastés, (ben voui, les toasts, on peut les toaster, dans un toaster pour en faire des toasts légèrement grillés), lorsque nous avons porté un toast à notre agréable journée.
💗 Tiges et les boutons :
Au vinaigre, genre pickles. Un peu de vinaigre de vin blanc, un peu de vinaigre à la pulpe de mangue, une pincée de sel, une pincée de sucre. Je garde au frais.
     *** Et quoi en faire ?
Evidemment, dans une vinaigrette… Et, à tester, sur un poisson poché, juste avant de servir pour garder le croquant.
Les 3 préparations du jour : 



Voili, voilou : une belle découverte pour moi… 
Merci encore Michel !


Ajout du 30 avril...
J'en ai trouvé plein, plein, plein, du côté de chez Belle Maman.
J'ai donc (re)fait plein, plein, plein de tapenade de tomate à l'ail des ours, en ajoutant 1 CC bombée de concentré de tomate pour 100 g de tomates séchées. Impec

6 commentaires:

  1. Moi, j'ai bien aimé l'apéro avec tout ça !

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Marie,
    L'ail des ours, elle en a parlé lors de la conférence sur les plantes sauvages comestibles. Il va me falloir en trouver !
    Cela m'a l'air bien appétissant toutes ces préparations et en plus les petits pots sont colorés comme j'aime !!
    Gros bizzzouxxx astucieuse et créative cuisinière ;-)

    RépondreSupprimer
  3. L'ail des ours .. depuis le temps que j'en entendais dire du bien me voici comblée avec toutes ces recettes et en plus si elles sont validées par Chéri il ne faut pas hésiter! Tu devais en avoir une pleine cagette pour faire toutes ces expériences ? Il y a beaucoup d'ail des ours, parait-il, dans la forêt du Bois Joli entre Cravanche et Châlonvillars mais comme ce n'est pas mon secteur je n'y suis jamais allée. Voici une bonne occasion d'y mettre les pieds!

    RépondreSupprimer
  4. Hello,
    Oh oui, à tester absolument, c'est vraiment bon. Des biz

    RépondreSupprimer
  5. Et ben moi je suis comme "chéri" j'ai bien aimé l'apéro avec l'ail des ours /tomates! Pour info, pour les nombreux fans on trouve de l'ail des ours chez Grand Frais .biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello coucou,
      Quand je pense que cela fait des années que je pleurais la misère pour en avoir et toi, tout à trac, sans gant, tu annonces qu'on en trouve chez grand frais ! (mais le "miens", il est super bio... ) Des biz et merci de ta visite, n'abuse pas trop de l'apéro.

      Supprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger