Cacher la misère…

A l’atelier de vannerie où nous sommes une dizaine, nous apportons chacun notre tour, un petit goûter.
Hier matin (quasi à l'aube naissante, vers 10 H 30), je me suis dit que personne ne s’était proposé pour le cours de l'après midi.
*** *** ***
Je venais justement d’apercevoir sur le net une recette de cake au citron rapide, facile ET inratable, l'occasion rêvée de montrer, une fois encore, mes fabuleux talents de cuisinière.
*** *** ***
Le temps d'enfiler ma tenue de combat et je me lance, en faisant cependant un peu à ma sauce, comme d'habitude : 
     * J’augmente les proportions (ça, en soit, c'est pas grave, sauf si on ne sait pas calculer une proportion de quelque chose...)
     * Je remplace une partie de la farine, par de la farine de maïs,
     * Je mets moins de sucre,
    * Je parfume aux HE d’orange (1 goutte) et de citron ( 2… ah non, trop tard, 3 gouttes),
     * Je dispose dans des empreintes à petits gâteaux, plutôt que dans un moule à cake,
     * J’ajoute du citron confit en brunoise sur le dessus.
  *** *** ***
SINON, je fais tout pareil que comme c'est écrit ! 
                                                                         *** *** ***
HOP, je mets au four et j'adapte le temps de cuisson. Ça gonfle bien. (jusqu’ici tout baigne, comme on dit !)
A la sortie du four (test de l’aiguille à tricoter réussi), les gâteaux ont tendance à légèrement s’affaisser un peu, mais, je garde le sourire. Il m'en faut beaucoup plus pour m'inquiéter ! 
Las, au démoulage, c'est là que l'affaire se corse, pas un seul n’est entier. Allez, même pas peur, je montre.
Avec Cla, passée par ici pour boire un p’tit café, nous échafaudons tout un tas de possibilités concernant ce fiasco. Seul petit réconfort, ils sont assez légers et le goût est bon, même si une goutte d’HE de citron supplémentaire est tombée dedans, à l’insu de mon plein gré, lors de la préparation.
N’empêche, je ne peux vraiment pas présenter ce genre de chose, ON est bien d’accord, hein ??
*** *** ***
Cla. partie, j’arrête de me lamenter et commence mes expériences pour la séance de rattrapage, car le temps presse.
     📌 J‘écrase une partie des gâteaux à la fourchette, avec juste ce qu’il faut de confiture de poires aux épices pour amalgamer et je forme des boulettes. Attention, pas trop grosses, car c’est assez compact. Je laisse tel quel.
 📌 Je passe au robot une autre partie des gâteaux miettes, avec du mascarpone, une once de cannelle et de la vanille.
Je rajoute un tout petit peu d’eau et forme des boulettes. Je les passe dans du cacao non sucré.
📌 Dans le dessus des gâteaux que j’avais gardés, je découpe des disques à l’emporte-pièce.
Je prépare une crème : mascarpone, lait de coco, noix de coco râpée, sucre glace et quelques gouttes de colorant jaune. Je dispose sur les dessus devenus fonds et saupoudre d’un peu de cacao.
 📌  L'heure tourne, j’ai encore pas mal de miettes de gâteaux, je congèle, on verra plus tard ce que j’en ferai.
Cette fois ci, c’est déjà- au moins- présentable et joli à regarder. Voici notre assiette à dessert à nous 2, Chéri et moa, pas pour la vannerie ! 
Voili, voilou : pour l'atelier, j’ai rapporté le plateau vide, c’est bon signe non ?

11 commentaires:

  1. Bonsoir,tu t'en es bien sortie malgré tes péripéties et dans tous les cas ca ne peut qu'etre bon.eh oui le démoulage ,c'est souvent délicat et c'est pour ça que je vaporise un petit nuage de beurre liquide meme dans les moules en silicone.Le principal,c'est que ca plaise.Bon w.end à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou,
      Normalement avec les moules silicones, pas de souci, hein !! Normalement, hi, hi, hi ! Je crois que je vais faire comme toi dorénavant, pour éviter ce genre de mauvaise surprise. Merci du "tuyau". A bientôt.

      Supprimer
  2. Bravo belle récupération ! Tu partais de loin mais c'est sans compter sur ton imagination fertile .Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, ah... merci... Effectivement, c'était pas gagné. Je peux aussi te dire que j'ai d'autres idées de garnitures et présentations, mais je n'espère tout de même pas renouveler ce genre de démoulage trop souvent... Biz et à bientôt.

      Supprimer
  3. Pour rebondir tu sais rebondir ... bravo ! Tes petites camarades ont-elles reconnu la base cake citron ? Tu es la championne du recyclage mais ça tout le monde le savait déjà !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai dit APRES, pourquoi j'avais présenté mon goûter de la sorte ! Jamais, je n'aurais osé montrer mes horreurs... Et je ne voulais pas jeter, non plus !

      Supprimer
  4. Coucou Marie,
    J'adore ta facilité à t'adapter ou l'art de réutiliser les restes. Bon toi tu ne suis pas la recette et tu pédales, je te ferai remarquer que moi, dans mon fiasco, j'ai suivi le "recette" à la lettre, du moins au millilitre près ;-)
    Une assiette pour deux ? Bande de gourmands !
    T'es une fille sympa, tout comme moi (on n'est jamais mieux servi que par soi-même). Hier j'avais "atelier osier", ben j'étais la seule, sur 7 à avoir pensé au dessert à partager, pfffffff ......
    Gros bizzzzouxxxxx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une seule phrase me vient à l'esprit, toute modestie mise à part : "We are the best".
      Des biz et à bientôt

      Supprimer
    2. Reçu 5 sur 5 ;-)
      Je pars jouer les grands-mères dans le Finistère d'ici une petite heure pour le reste de la semaine.
      Gros bizzzzouxxxxxx

      Supprimer
  5. ma grand mère disait "que de bons ingrédients et cela ne peut qu’être bon!" mais avec vous il faut en plus du génieet des idées.....
    J'aurais aime gouter
    Merci pour vos billets plein d'humour
    Marie-Pierre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,
      Merci pour la visite et le com ! J'adore le terme "génie", même si c'est vraiment TRÈS excessif, hi, hi, hi ! Amitiés.

      Supprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger