On se pèle !

Bon, c’est vrai que nous sommes au cœur de l’hiver et c’est normal qu’il fasse froid !
Depuis longtemps, je lorgnais sur ce petit ustensile culinaire, mais ayant "peur" d’investir dans un gadget, je m’étais abstenue jusqu’ici.
Et puis, j’ai vu une démo en vrai, réalisée de main de maître (merci Angel) et c’est fabuleux…

Donc, rien à voir avec l’hiver, je vous présente mon nouvel ami LE PÈLE POMMES
Ah si seulement j’avais eu ça pour mes cagettes de pommes… vous savez bien, environ 25 kg…
 N.B. : je n’ai ni sponsor, ni mécène, c’est juste car je trouve cet appareil bien pratique.
Blonde(s), n’ayez pas peur, c’est très facile et il y a une notice d’emploi, au cas où...
* Humidifier le socle et fixer à l’aide de la ventouse…
* Centrer la pomme sur les piques, et tourner doucement la manivelle…
Les pelures sont assez fines, on peut même en régler l’épaisseur.
* Voici la pomme, pelée et coupée en long serpentin. Le trognon reste sur les piques.
Il suffit de couper en deux et voici de bien belles lamelles…
Evidemment, j’ai voulu essayer avec une orange, en me disant que ce serait idéal pour zester… Ben, ça ne marche pas… (idée de blonde, vous croyez ?)
Bon, après, c’est vrai que ça s’appelle un pèle pomme, pas un pèle orange…
J’ai aussi testé avec une pomme de terre : ça marche, mais un trou au milieu (qui correspond au trognon), et l'épluchage n'était pas parfait...
Donc, en résumé, une lapalissade :
un pèle pommes, ça sert à éplucher les pommes...

Et une petite idée de dessert avec mes pommes : cuites au micro ondes avec cannelle, vanille, et un peu de cassonade. Badigeonner légèrement de confiture d'abricot pour un beau brillant, et, si vous êtes courageuse, un petit coulis de salidou, c'est, comment dire... divin !! 
   
   Voili, voilou : j’ai fait une démo à Chéri :                               scotché ! 
Et  je  pense  que  le  dessert  finira  de  le convaincre, à défaut de l'attirer derrière les fourneaux...

3 commentaires:

  1. J'Y CROIS PAS ! C'est vrai que cela à l'air efficace et pratique... et les pommes sont joliment "formées" mais c'est quand même encombrant ! Quand je pense que le moule à faire des cubes-en-riz a été refoulé...

    RépondreSupprimer
  2. Derrière quoi ? Les fourneaux ? C'est quoi ? Des meubles ?
    Bon d'accord, le salidou avec la pomme, c'est que du bonheur !

    RépondreSupprimer
  3. Le pèle-pomme, je l'ai, ça fonctionne bien et je suis contente de l'avoir en automne quand la récolte des pommes est bonne et que nous les détaillons en quartiers avant de les passer au déshydrateur.
    Notre dimanche sera doux et paraît-il ensoleillé. Quelle chance !

    RépondreSupprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger