Un marin chez les helvètes...

Je peux rester des heures devant mes fourneaux pour mitonner des petits plats… Mais j’aime aussi essayer des trucs rapides, bluffants pourquoi pas, et bons, si possible !
C’est le cas aujourd’hui, avec la
"Mousse de feignasse paresseuse pressée"


Pour un premier essai, j’ai acheté des petits suisses premier prix.
Les ingrédients : petits suisses donc, crème, sucre et l’incontournable vanille. Le siphon est déjà au frais, car il est 18 H, et la mousse est pour le dessert de ce soir.
Comment faire :
D’un geste précis, je dégage l’opercule des petits suisses achetés ce matin même dans mon magasin de prédilection… J’en ai utilisé 4, ajouté 3 CS de crème fraîche, sucré et vanillé avant de mélanger… Verser le contenu de ce contenant dans votre siphon, ce qui revient à changer de contenant, en quelque sorte…

Petite astuce : 
TOUJOURS passer votre préparation au chinois avant de la mettre dans le siphon. Le moindre petit morceau risque de le boucher !

Fermer le siphon, puis engager fermement une cartouche de gaz prévu spécifiquement à cet usage, à l’emplacement adéquat. La visser et là, le Gaspard… (C'est ki lui ?) Non, le gaz part, évidemment ! Vous aurez bien noté la plaisanterie, entendue ou lue, maintes et maintes fois, mais on ne peut pas toujours être hyper spirituelle.
Secouer le siphon 5 à 6 fois. Curieuse, je teste de suite et flop, ça va pas ! On dirait un vague fromage blanc qui coule sans aucune tenue… Le goût est bon. Les verrines retournent au frais en attendant...
Je dégage donc la cartouche de gaz précédemment utilisée, en glisse une seconde et secoue… Cette fois ci, j'attends le moment de servir, en gardant au frais, tête en bas (renversant, non ?) jusqu’à l'heure de vérité. De belles volutes légères viennent recouvrir mes verrines.
 Allez,une idée pour ME faire mousser : teinter avec quelques gouttes de colorant. 


Voili, voilou : comme quoi, les suisses, surtout les petits, ne fabriquent pas que du chocolat !
                             

2 commentaires:

  1. Miam', cette douceur légère doit être délicieuse !

    RépondreSupprimer
  2. Quel doigté, quel savoir-faire! Ce dessert paraît très frais, très léger, la crème semblable à la chantilly et la présentation digne des grandes tables. Ce fut un régal je suppose !

    RépondreSupprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger