Ouvrez la cage aux oiseaux !

La maison commence à être bien remplie décorée, je me tourne vers des aménagements extérieurs…
C’est ainsi qu’est née l’idée de réaliser la piscine, un mini golf et un terrain de boules de gommeLa saison n'étant pas aux travaux, je commence par la bricole que j’accrocherai dans l' arbre au bord de la piscine…

En plus, c’est assez rapide à faire. (pas la piscine, ni le terrain de boule, ni le golf, même mini... : c'était du bluff) 

        Cliquer ici pour lire la suite en musique !
                 ¯¯¯  ¯¯¯  ¯¯¯
Allez, je suis sérieuse maintenant...
                              ¯¯¯  ¯¯¯  ¯¯¯  
Tout commence par le fond que je préfère en vannerie, plutôt qu’en bois comme c’est souvent le cas. Quelques centimètres en torche (3 brins tressés), avec une petite fantaisie en couleur.
Je reprends le tressage en laissant une hauteur vide de 5 cm.
Certains montants sont doublés par un courson (2ème brin glissé à côté), car par la suite les montants simples seront coupés… vous comprendrez mieux quand j’en serai là !
Changement de tressage pour le toit : en super, c'est-à-dire avec 2 brins. Plus on va vers le haut, moins c’est facile de passer les brins entre les montants.
Plus ou moins volontairement, mon toit est légèrement en coupole… J’ai décidé d’appliquer le concept du toit qui s’assume et se galbe comme il veut, et pars du principe que c'est ÇA, la créativité)
D’autres montants sont glissés dans l’autre sens, pour l’avancée du toit… Quelques rangs tressés à 2 brins et c’est fini.
Les montants sont glissés pour former les arceaux.
Petit contretemps : un arceau casse. Je m’aide du poinçon pour changer le montant et refaire l’arrondi. Ni vu, ni connu, tout est en ordre. Il reste à ligaturer les montants du haut du toit, avec un brin bien serré.

     
"Élagage" lorsque tout est bien sec. Je coupe aussi les montants seuls du tour pour faire de belles ouvertures et rectifie le plumeau en haut. Dernière opération : le passage à l’huile de lin, pour la protéger des intempéries.
J'attends les beaux jours pour l'accrocher.
12 cm de diamètre et une hauteur totale de 24 cm. Poids plume (normal pour une cage à oiseaux) : 90 g !
Voili, voilou : vivement les beaux jours !

5 commentaires:

  1. Super mignon, et si bien raconté que cela parait si facile à faire ! donc pareil, sans les brins verts et en continuant tout droit pour un joli petit panier pour moi ! Tu veux que je réexplique ?

    RépondreSupprimer
  2. Coucou,
    Oh que c'est joli, j'adore ton travail de vannerie, tu excelles. Superbe cette petite mangeoire, je t'envie ;-)
    Bonne journée,
    Bizzzzzzzzzzzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello bonjour,
      Merci pour ton com., même si "exceller" me parait un peu surfait... ;-))
      Et puis, tu as raison, c'est une mangeoire, pas une cage... C'est la faute à P. Perret si j'ai mis ce titre ! Des biz, bonne journée aussi et à bientôt.

      Supprimer
  3. Francoise H13/02/2015 20:20

    Ce n'est pas aux beaux jours que tu dois accrocher ta mangeoire. Penses-tu un peu aux mésanges qui cherchent désespérément leurs graines? Mes boules de graisse sont à la disposition des petits oiseaux dès la première neige. Allez, un bon geste! Ils te remercieront au printemps.

    RépondreSupprimer
  4. C'est un restaurant 3* que tu offres à tes oiseaux de jardin. Je suis toujours aussi admirative de voir ce qu'un simple tressage peut donner. Cui Cui à toi !

    RépondreSupprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger