Une CHINEUSE sachant CHINER sans son CHIEN est une bonne CHINEUSE...

* Mi avril, premier vide grenier à quelques kilomètres d'ici, avec un radieux soleil de printemps…
* Des cabas vides sous le bras, de la mitraille dans mon porte monnaie, j'aurais presque pu mettre mes belles baskets... (étonnamment, je n'y ai pas pensé)
Prête à tout, quoi ! 

* Je ne cherche rien de particulier et prend le temps de musarder aux différents étals…
X/X/X/X/X/X
Presque  à la fin, alors que mon cabas de sous le bras commence à être rempli, je vois... enfin d’abord j'aperçois, puis entrevois cet objet, un rien rétro, même la couleur m’attire d’emblée.
                                          X/X/X/X/X/X
Petite table carrément rectangulaire…
Je m’approche, et demande le prix : 1€. Je ne marchande même pas ! Cette fois ci me voilà bien chargée pour retourner à ma voiture.
                                          X/X/X/X/X/X
Urgentissime, dès le lendemain, je commence le ponçage. L’occasion de tester mon nouveau décapeur thermique (y’a pas de mal à se faire de petits cadeaux de temps en temps). La peinture part en lambeaux, et c’est plus facile avec une  raclette et la ponceuse électrique (Ma voisine doit bénir l’hiver où je fais moins de travaux à l’extérieur… )
Le bas part en schtroumpf… je l’enlève complètement, retire les clous. 
                                          X/X/X/X/X/X
A vrai dire, j’ai été prise un peu au dépourvu, ne pensant pas du tout faire cette acquisition, et donc pas d’idée de l’endroit où je vais la poser, ce qui induit un peu la suite !
                                          X/X/X/X/X/X
Il faut laisser du temps au temps… C’est ce que j’ai fait. J’ai testé ma bientôt "sûrement magnifique sellette- table" à différents endroits et je lui ai trouvé une… non, mieux, SA place.
Je  commence donc la peinture en "bi-tons", comme la table et la vitrine.
Toujours 2 couches, car le bois boit !
J' esquisse et peins quelques cœurs rappelant ceux de la vitrine.
Savez vous planter les choux  clous ? Moi oui ! Merci à Claudine qui m'a dépannée, car je n'en avais pas d'assez longs. Le socle est soclé... la boucle est bouclée...
Aussitôt terminé, aussitôt mis en place...

                     X/X/X/X/X/X
Voili, voilou : une belle acquisition indispensable, n'est il pas ?
                     X/X/X/X/X/X
       
          

6 commentaires:

  1. Comment ne pas ouvrir de grands yeux admiratifs quand on voit l'avant et l'après et en plus parfaitement en harmonie avec l' environnement ? Quel talent !

    RépondreSupprimer
  2. INDISPENSABLE, oui ! Et surtout une custom' TOP ! bravo !

    RépondreSupprimer
  3. Super transformation.
    J'adore tes cœurs.
    BRAVO

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello coucou,
      merci pour ton com... J'ai bien l'impression que même quand j'aurai 90 ans, je dessinerai encore des coeurs !! ;-)
      Biz

      Supprimer
  4. Coucou Marie,
    J'admire le résultat et je trouve très douée en peinture. Moi qui suis incapable de tenir correctement un pinceau je suis vraiment subjuguée. Et je ne sais pas non plus planter des clous sauf en finition sur des fauteuils, va comprendre Charles ?
    La place est trouvée et ce guéridon trouve bien son usage. Très bonne chine !
    Bizzzzzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello coucou,
      Merci pour ton com... Non, je ne suis pas douée pour la peinture... C'est toujours une grande aventure ! Chéri est toujours aux aguets d'une éventuelle catastrophe... Des biiz et à bientôt !

      Supprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger