Et pendant ce temps-là, au jardin…


Je ne viens pas vos parler de notre jardin où fruits et légumes s'épanouissent tranquillou, distillant leurs trésors au gré de leur maturité.
Mais, je pourrais... 
*°*°*°*°*°*°*°*°*°*°*°*°*°*°*
Ou... vous faire bisquer et dire que j’ai récolté 3 kg de fraises exquises et parfumées. J’en ai, pour partie, fait de la confiture qui, même le pot fermé embaume… Je pourrais... 
                 *°*°*°*°*°*°*°*°*°*°*°*°*°*°*

Ou... me pavaner avec la production de framboises, charnues et goûtues dont nous nous gobergeons avec volupté… et vous faire saliver avec la gelée sublime.
Je pourrais...
        *°*°*°*°*°*°*°*°*°*°*°*°*°*°*
Que dires de nos premières courgettes croquantes et craquantes. A peine cueillies et déjà préparées pour de suaves dégustations ?
                                       *°*°*°*°*°*°*°*°*°*°*°*°*°*°*
Et puis, faudrait pas oublier non plus... et... !
Mais, je m’égare ! (et même pas besoin de Jiminy Cricket pour me le faire remarquer)
           *°*°*°*°*°*°*°*°*°*°*°*°*°*°*
En fait, et là c’est vrai, ce sont mes ultimes réalisations de cette année en poterie, pour le JARDIN, pour compléter le massif devant la maison. C'est pour ça que je me suis permis cette petite digression...
                                      *°*°*°*°*°*°*°*°*°*°*°*°*°*°*
Deux fleurs et un ver de terre qui vient voir ce qui se passe dans ce bas monde… Je les ai récupérés à l’atelier, la cuisson biscuit est faite.
Reste la mise en peinture acrylique.
Fleur 1 : rouge profond et points noirs, c'est rapide ! 
Fleur 2 : comme il n’en existe nulle part ailleurs….
J’avais dans l’idée de faire des pistils en fil de fer recuit. Je coupe, tors, entortille, bref, bidouille !
Ver de terre : en fait c’est une madame avec son beau rouge à lèvres, qui profite du soleil estival pour pointer le bout de son nez (expression, car concrètement, cette ver de terre n’a pas de nez !).
Ici, c’est dans un pot de fleur… en studio, quoi !  C’est un peu comme nous quand on va chez le photographe pour se faire tirer le portrait… C’est pas tout à fait la vraie vie…
Tout est passé au vernis marin avant d’être installé dehors. La voilà, la vraie vie !

Un massif un peu fouillis et bien odorant avec lavandes, thym, romarin...
Voili, voilou : elle est pas belle la vie ?

3 commentaires:

  1. Coucou Marie,
    Trop bien la vie ;-)
    Bisousssssssssssssssssssss

    RépondreSupprimer
  2. Madame La Verre-de-Terre a quand même l'air bien étonnée d'être là... Sympa les fleurs.. ah le petit délire de fil de fer... Tout Marietouzazim !

    RépondreSupprimer
  3. Le jardin s'embellit au fil de tes créations, de tes idées farfelues et originales. Tes plantes doivent te remercier de la feuille ! Je trouve cela très beau.

    RépondreSupprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger