Pa(s)…nés de la dernière pluie !

Une idée pour sublimer le Comté de Franche Comté : merci à Sab. qui a fait la commissionnaire. 
Le Morbier est parti en Irlande, après quelques péripéties* et le petit Mournier a été dégusté ici.

Rien de bien compliqué, voici les ingrédients :
Je prépare mon mélange pour paner : "moet moet" chapelure et flocons d’avoine, assaisonnement de muscade, ail, herbes déshydratées, paprika, poivre et un  peu de sel.
Je coupe le Comté en carrés, j’aurais pu utiliser un emporte pièces, les tailler en frites… Bref, on a le choix de la forme. Je passe  dans du jaune d’œuf battu, puis dans la panure, 2 fois.
Déposer dans la poêle avec une huile pas trop chaude le temps de dorer et que le cœur devienne fondant.
Mes photos s'arrêtent là :
Nous sommes passés à table...
Evidemment, j'vais pas vous raconter des salades, c’est pas super léger... Prévoir une salade,  quelques pommes de terre si on veut aller jusqu’au bout et pour aller jusqu’au bout du bout, quelques rondelles de saucisse de Morteau !
Chéri et moi, nous avons été très soft et nous nous sommes arrêtés à la salade verte. On peut aussi se déculpabiliser en présentant ces frites de Comté frit à l’apéro, que chacun, chacune participe à sa propre perte !

Voili, voilou : à méditer... le paradoxe du fromage à trous :
Péripéties de Morbier à l’aéroport
# Entre saucisson, Comté et filet mignon séché, se trouvait du Morbier. Sacs ouverts-normal... et, bizarrerie ou zêle de douanier, le Morbier est refusé et voué à la poubelle.
# Après palabres et proposition de le manger sur place, refus du douanier. Mes jeunes retournent dans la zone avant contrôle.
# Mon fils "tranche" comme il peut le Morbier incriminé avec sa carte bancaire et glisse ces morceaux dans les sandwiches déjà bien épais (pain et rillettes de canard maison entr'autres...)
# Retour vers la zone de contrôle, où là, tout passe nickel !
# Re-déballage des sandwiches et remise du Morbier dans son emballage initial.

6 commentaires:

  1. Miam !!! Tout ce qui vient de Franche-Comté ne peut qu'être délicieux et si, en plus, les produits passent par tes mains ça ne peut qu'être qu'excellent !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello,
      Merci pour ton com. J'suis bien d'accord avec toi sur les produits de Franche Comté ! Des biz

      Supprimer
  2. Bonsoir marie,
    la recette est sympa mais les péripéties du morbier sont trop top !!!!!!! j'adore ;-)
    Bizzzouxxxx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Domi,
      Merci pour ton com... Moi aussi, j'ai bien ri et félicité mon fils de son initiative débrouille pour pouvoir emporter son fromage en Irlande !! Des biz

      Supprimer
  3. Mais Derien Mario , mais que de péripéties avec se fromage ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Sab,
      En tout cas, on s'est bien régalé grâce à toi. Des biz

      Supprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger