Très attachée à la terre...

Dans mes hobbies, il y a, entre autres, la poterie et la vannerie, deux disciplines pour lesquelles je suis des cours avec grand bonheur.  Il était donc inéluctable, qu'à un moment donné, j'essaie de marier ces techniques.
Pour cette première "expérience", j'ai réalisé un plateau/ corbeille : fond raku et  tour vannerie.

PHASE 1 : à l’atelier de poterie
Une plaque ronde de 26 cm de diamètre. Les trous, de 5 mm de diamètre, sont espacés de 1,5 cm. Après la cuisson biscuit, ils n’ont plus tous le même diamètre, ce qui pose problème pour la suite. Heureusement, Corinne a LA solution. Elle possède une "Dremel", bien connue des modélistes et autres bricoleurs de précision.
Je repasse dans chaque trou pour les agrandir.
Toujours amoureuse du raku, je passe ma plaque à la fritte 1254. Au sortir du four, je la dépose sur de la sciure, puis parsème l’émail de sciure et découvre les craquelures qui se forment sous mon œil éberlué et  ravi.
Phase 2 : à l'atelier de vannerie
Un brin de rotin dans chaque trou.
Véronique me montre comment torsader les montants en dessous. Je recouperai plus tard les parties noircies par la fumée de la cuisson raku.
Je fais simplement une clôture de quelques centimètres de haut, en montant droit, puis commence la bordure.
Et là, tout compte fait, cela ne me plait guère. Les perforations de la plaque sont un peu trop loin du bord, et c'est pas joli… Je re-démonte toute la clôture, ne gardant que les montants.
Je fais un cordon du même diamètre que les montants. Il déborde légèrement sur l'extérieur et cache un peu la misère de cet espace entre les trous et le bord.
Ensuite, je fais une nouvelle clôture, en essayant d’évaser : c’est mieux.
Un nouveau cordon et une bordure différente de ce que j’ai fait jusqu’à présent : les brins s’arrêtent à l’intérieur.
La finition reste la même, en plusieurs étapes :
     * Brûlage des rognures de rotin tant que c'est encore humide.
     * Séchage complet. 
     * Couper tous les brins inutiles.
     * Pas de teinte, une simple couche de vernis incolore satiné.
Voili, voilou : nul doute qu'il sache se rendre utile...

11 commentaires:

  1. Pour une fois, je suis le premier ! Bref, quelque chose de magnifique dans la maison, et d'indispensable forcément. Le résultat d'un talent qui s'exprime au fil des semaines. Comment a-t-on fait avant ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou bonjour,
      Merci pour ton com. Et je vois que la nuit t'inspire de belles questions quasi existentielles... Des biz

      Supprimer
  2. Très très originale cette corbeille et toujours aussi bien réalisée ! Tu innoves ... je n'en ai jamais vu de semblable.
    Je te félicite pour cette réalisation et pour la confiture de fraises maison !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Marijo,
      Merci pour ton com... Je vois que tu as l’œil et que tu es gourmande. Nous avons dégusté les premières fraises du jardin, hier. La récolte promet d'être généreuse et c'est tant mieux, car, sur la photo, c'est le dernier pot, hi, hi, hi !! Des biz

      Supprimer
  3. C'est une excellente idée ce mix !! C'est superbe !
    tu peux déposer un brevet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton com... C'est un premier essai, mais je ferai d'autres associations du même genre bientôt. Des biz

      Supprimer
  4. Coucou marie,
    Tu as bien fait de démonter le premier jet, de fait, là, c'est vraiment mieux, je dirai même plus c'est très bien. Le mariage des deux est sympa et c'est un assemblage de textures naturelles, bien que différentes, très réussi.
    Gros bizoux et bonne fin de dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Domi,
      Merci pour ton com.Et j'ai bien envie de recommencer pour d'autres objets probablement moins "utiles". Des biz bien humides.

      Supprimer
  5. J'adOOOre le mélange des deux matériaux et lorsque tu laisses le rotin naturel ou peu teinté !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello coucou,
      Merci pour ton com. Moi aussi, cela me plait bien... Mais, "on" peut toujours envisager une commande ! Des biz

      Supprimer
  6. Bien reçu ! (youpi...)

    RépondreSupprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger