Marin d’eau douce, à l’abordage !

Vous connaissez sans doute la pomme d’Adam et la pomme d’Api, la pomme de terre et la pomme d'amour et peut-être même la pomme de discorde…  
*** Mais connaissez- vous la POMME DE TOULINE ? ***
Oh, je vous rassure !  Il n’y a pas longtemps que je sais comment ça s’appelle et j’ai donc pu faire quelques recherches avant de me lancer. La pomme de touline est le nœud qui termine la touline, cordage servant d'amarre.
Autant j’ai réussi rapidement à tourner les fils correctement, autant pour le serrage, j’ai dû recommencer maintes et maintes fois, ponctuant (par pure mégarde à l'insu de mon plein gré, bien sûr) ces difficultés de quelques petits gros mots qui, s’ils ne servent à rien concrètement, en tout cas, soulagent.
Et puis, comme en même temps, c’était séance photos (pour VOUS  montrer) et  aussi "je n’oublie pas non plus de boire régulièrement car il fait une chaleur à crever dehors" , avec QUE deux mains, c’était encore  plus dur.  
Et là, je vois j’imagine vos yeux humides d’émotion et de compassion face à toutes ces difficultés que j’ai surmontées avec panache !  
MERCIMERCIIIIiii

J’ai suivi un tuto en vidéo ICI, très bien fait, je vous livre en photos quelques étapes de mes réalisations.
1. On tourne dans un sens, les passes cachent l'âme.
3. Encore un virage et même nombre de passes.
2. puis dans l'autre, en faisant le même nombre de passes.
4. Serrer les tours, en partant de l'extrémité de départ.

5. En voici une terminé en lien de cuir plat...
Pour mes essais, de la cordelette d’environ 3 mm de diamètre, qui se "tient" plutôt pas mal.  (j’ai recommencé une bonne douzaine de fois, avec le même morceau !). Au début, je n’ai fait que 3 passes (tours) sur chaque côté. Puis l’expérience aidant, je suis passée à 4 et même 6 passes.
Evidemment, essai en fil de scoubidou, sympa...
J’ai aussi tenté en rotin, mais, le résultat n’est pas terrible. On oublie !
En fil de satin, pour une pomme very chic ! Un peu plus délicat avec la cordelette rouge et jaune, plus fine et plus souple. 
En fil de tee shirt, avec une boule en tissu à l'intérieur pour faire l'âme, car, je n’avais pas de perle, ni de bille  assez grosse.
Pour les suivantes, pas le moindre coup d’œil à la vidéo. (fière de moi)

Une dernière tricolore. Les trois fils sont noués et servent d’âme à la pomme. Pour le serrage, j’ai commencé par le côté nœud et non par les extrémités, pour que le nœud de départ reste bien caché au milieu de la pomme.
Reste la fin de la fin, à savoir comment terminer la finition, car pour l’instant j’ai toujours les deux extrémités des fils sur les bras… Vous me direz qu’il vaut mieux des fils que des poils.
Je termine de différentes façons et découvre avec bonheur que le nœud du pendu est tout simplement le même principe que pour les couverts, ICI ! C'est d'ailleurs, parait-il, la façon la plus traditionnelle de terminer.

Je m’aide d’un crochet et cache une extrémité. Un point de colle ou brûlage au briquet pour faire fondre l’extrémité et la coller par la même occasion. Nœud du pendu avec l’autre extrémité. 
Et j’en fais quoi ? 
(Car je ne sais pas si ça marche en tant que pendule de radiesthésie.)
* En grigri, en déco, accroché à plein d’endroits, mais chez moi, y’a plus de place !! Et j'espère que j’aurai un moussaillon chineuse pour quelques unes d’entre elles.
* Avec un trombone, pourquoi pas un marque place ?
* Celle en fil de tee shirt est toute douce, je la vois bien en jouet pour bébé ou pour Lenny (il se reconnaîtra !)
J'ai aussi fait une pomme de touline avec un autre genre de tressage, plus compliqué. Voici simplement le résultat. J'ai suivi un pas à pas vidéo, en recommençant plusieurs fois, bien sûr.


***** *****
Voili, voilou : j'ai plus qu'à gérer mon mal de mer chronique pour partir en virée marine !
***** *****

9 commentaires:

  1. Quoi ! Tous occupés ! Et je suis la Première pour résserver la pomme en cuir lacet plat... et aussi en cordelette fine rouge et jaune, la petite blanche, la jaune est très réussie et la rotin n'est pas si mal, la scoubidou aussi je "kif"... "Attention" trop de tours au noeud coulant c'est moins bien à mon goût ! Bref inutile que je m'y mette vu que tu y arrives parfaitement ! Tant mieux !! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou,
      Quel long commentaire pour presque tout réclamer.Je t'en réserve quelques unes et te montrerai comme ça tu feras exactement ce que tu veux, hi, hi, hi ! Et le nœud de finition s'appelle le nœud du pendu... ce n'est pas pour rien... Je te rassure, on peut le faire moins long. Des biz

      Supprimer
  2. PS : celle en tee-shirts confirme que la matière est pleine de possibilités ! tant mieux car il y en a plein à couper et mettre en pelotes !

    RépondreSupprimer
  3. Ça me semble bien compliqué ce truc mais j'adore , je trouve ça très joli.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello coucou,
      Mais non, fastoche... Si tu veux que je te montre en vrai de vrai, ce sera avec plaisir, maintenant que je sais ! Merci de ta visite.
      Des biz

      Supprimer
  4. Coucou Marie,
    En bonne bretonne j'ai quelques pommes de touline en guise de porte-clés !!! Les miennes sont faites en garcette tu imagines bien, et sur des gros calots c'est plus simple pour le serrage ;-)
    Gros bizouxxxxx en ce début septembre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello bonjour,
      Je me doutais bien que tu connaissais et que forcément tu avais ! Allez, je cours voir ce que c'est que la "garcette"... Des biz

      Supprimer
  5. J'avais déjà vu ce genre de boule mais j'étais loin de m'imaginer la technique. C'est sympa mais tu as t’entraîner pour arriver à ces belles finitions. Finalement toutes mes matières conviennent ... même le rotin ... ça c'est une surprise ! Ton sapin de Noël sera décoré de façon originale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello coucou,
      Merci de ton com. Oui, passée la création de porte clés et grigri, je vais sûrement en détourner quelques unes en déco hivernale... Biz

      Supprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger