On va pas en faire tout un fromage…

ben si, justement !!

J’ai testé la fabrication d’un fromage frais au lait de chèvre. Quelques recherches m’ont menée ici, et , mais il y a d’autres pistes…


Comme je n’ai pas de chèvre à la maison, j’ai acheté du lait en grande surface. Voici ce qu’il faut pour la base : du lait, du vinaigre blanc et du citron.
Faire chauffer le lait jusqu’à ébullition, couper le feu et ajouter 40 ml de vinaigre blanc et 20 ml de jus de citron. Laisser le caillé se former. Transvaser dans une passoire garnie d’un linge. On ne dirait pas, mais je vous jure que mon torchon est propre : il me sert aussi à presser des fruits pour mes gelées, il est irrécupérable…
Laisser égoutter une heure, puis presser le torchon pour extraire le maximum de petit lait.
Pour 1 L de lait, j’ai obtenu un fromage de 180g.
J’ai ajouté 4 (grosses) CS de crème fraîche épaisse, puis du sel, puis des herbes, puis un peu de poivre, en goûtant au fur et à mesure.
J’ai mélangé à la fourchette, moulé mes fromages à la main et pour terminer, enrobé de gomasio.
Mon avis : très facile et rapide à faire, mais pas beaucoup de goût, en tout cas pas celui de chèvre… (il faudrait déjà que je trouve du lait entier et frais).
Voili, voilou : sympa à présenter en amuse bouche, en billes sur un pique à brochette, enrobés de gomasio, pavot et pourquoi pas amandes effilées grillées ou noisettes et cacahuètes concassées.

1 commentaire:

  1. J'ai pas compris qui était la chèvre 8-))

    RépondreSupprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger