Pour Der…

Eh oui, car lampadaire  
Bon, OK, un peu facile...
En réalité, ce lampadaire appartient à ma cops Brigitte ! 

Voici le genre, mais corps noir et abat jour rouges... 
Ces derniers n’ont pas résisté, pourtant du PVC de toute beauté... 
Il n’en reste plus que 2 lorsque je le récupère.
Brigitte me fait confiance et m'abandonne son luminaire. 
                   A T-ELLE RAISON ??
Mes doigts fourmillent déjà de joie...
Assez de blabla, j'y va ! 


Je n'ai rapporté que la partie haute du lampadaire, plus facile à transporter.
J’aurais pu simplement refaire une collerette en polyphane, mais sans vraiment de charme et pas assez créatif pour moi... J’ai donc opté pour le style "pétales de fleurs", comme j’ai déjà fait ici ou ici.
C’est toujours le même principe : une armature de fil de fer, et du tissu collé au vernis colle.
Je prépare un semblant de patron et façonne le fil de fer. 4 pétales par tige et 5 tiges, 2 faces de tissu pour chaque pétale, voilà de quoi réviser mes tables de multiplication ! 
Le tissu étant plutôt fin, c’est pas toujours facile et je crois avoir lâché quelques insanités (mais bon, comme j’étais seule, il n’y a que moi qui les ai entendues !)
Reste à glisser et coincer les pétales entre le culot et la base. Bon, la photo est super moche, mais c’est pour que vous vous rendiez compte…
J’ai réalisé quelques filaments blancs avec du tissu sur polyphane pour lui donner de la tenue. Ils sont collés sur la base avec de la super glu.
Le fil de fer d’armature permet de courber les pétales à la demande.
La livraison ayant été effectuée, le voici de retour dans sa maison...
La "patronne" est enchantée... Ouf...
Voili, voilou : qu'en pensez vous ?

3 commentaires:

  1. Tout simplement magnifique ! bravo ((encore)

    RépondreSupprimer
  2. géniaaaal! bravo, ça rend vraiment bien, et en plus selon l'inclinaison des pétale il change de style!!

    RépondreSupprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger