Porcelaine de Limoges…

UNE BELLE DECOUVERTE

Bien sûr quand l’étais petite... 
(y'a  très longtemps),
 j’ai fait de la pâte à modeler.
                                         Bien sûr, il y a des années... 
                                         (y'a  longtemps), 
                                         j’ai fait de la pâte à sel.

Bien sûr, il y a quelques temps ...
j’ai utilisé de la pâte polymère, ici ou ... 
Et puis, de la pâte auto durcissante. Rappelez vous, 
Je continue aussi mes cours de poterie : "trop bien !"

"Et avec tout ça, t’es encore aussi nulle en modelage ? "  
(petite vacherie sympathico-humoristique de JC*)
*******
Bon bref, je tente la porcelaine froide, autrement appelée PAM (pâte à maïs), pour de petites réalisations. On peut l’acheter toute prête, mais quitte à tester, je préfère la préparer moi même.
                                         *******
Comme d’habitude, je cherche sur le net, véritable mine d’or (hélas virtuelle !). Je trouve des pas à pas photos, des vidéos, donc largement de quoi faire. Je fais comme ici.
Les ingrédients : j’ai tout dans mes placards, facile.
Je prépare et mélange directement dans la casserole  :
- 200 g de colle vinylique, 
- 100 g de fleur de maïs (la "maïzena" est une marque, je me suis rabattue sur la moins chère), 
- 1 CS d’huile, 
- 1 CS de vinaigre blanc.
Pour colorer la pâte, j’ai mis une poupougnette ( 1/2 CC environ, c’est ça la dose poupougnette) de peinture acrylique blanche.
Hors du feu, j’ai mélangé mon mélange pour qu’il soit bien mélangé en mélange homogène. 
(les éventuelles répétitions pléonasmiques sont là dans le souci d'optimiser votre compréhension).
                                           *******
J’ai mis sur feu doux/ moyen et n’ai pas cessé de remuer : ça fait les muscles ! Néophyte, j’ai hésité sur la cuisson, mais avais lu que :
Au début la préparation devient grumeleuse : continuer à remuer.
Puis cette boule, "qu’on se demande vraiment ce que cela va donner et qu'est si dure dure à pétrir", se détache des bords… Là, c’est prêt.
Retirer du feu et déposer sur un film étirable légèrement enduit de crème pour les mains, ainsi que celles-ci, d'ailleurs.
                                           *******
Dès que cela ne brûle plus (d’où l’intérêt de ne pas faire cuire à feu trop fort, outre l’avantage que l’on peut mieux gérer la cuisson… ), pétrir cette pâte qui petit à petit devient lisse, douce, soyeuse, et tout, et tout !
Ne pas hésiter à se retartiner les mains avec de la crème. Faire une boule et emballer dans le film étirable. De temps en temps, ouvrir le film pour enlever l’humidité. Voilà, c’est prêt.
Pour la version micro ondes, j’essaierai bien sûr et vous mettrai un article pour l’occasion.
                                         *******
Quelques commentaires en attendant que cela refroidisse :
*-* ma plus grosse question était sur la colle !
En fait, l’important c’est qu’elle soit vinylique et à prise rapide…
J’avais encore un petit reste de colle, mais pas assez et j’ai complété avec de la colle à bois… Impec !
A savoir : Cultu.a vend des bidons de 2 L de colle vinylique à environ 6€.
*-* la couleur : on peut colorer dans la masse en ajoutant gouache ou peinture acrylique avant cuisson (ce que j'ai fait), ou  en l'ajoutant avant l'utilisation (mettre des gants), ou peindre par la suite.
*-* la crème pour les mains… J’ai bêtement suivi les recommandations et acheté une crème de marque… ce n’est pas utile… une crème de base non grasse fait parfaitement l’affaire !
Et quoi en faire ? Tout ce que vous voulez, il y a des spécialistes qui font vraiment des merveilles. Pour les idées, inspirez vous de modèles en porcelaine froide, pâtes à modeler,  polymère, à sel…
                                        *******
Voili, voilou : je vous montrerai bientôt, mes premiers essais, promis.
                                        *******
*au cas où vous voudriez savoir: JC c’est Jésus Christ Jiminy Cricket ! 

6 commentaires:

  1. En avant première, je peux vous dire que les premières réalisations sont top. Vous allez être ébloui, comme moi. Bientôt, bientôt...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello coucou,
      Ca, c'est drôlement sympa et gentil... Mais, du coup, quelle pression médiatique !!

      Supprimer
  2. Quelle mine d'informations... cette pâte à modeler sèche à l'air une fois mise en forme ? Je viens de voir... peinture dans la masse ou ensuite... tu dois pouvoir faire des faux gâteaux ou genre asiatique d'un plat mis en couleurs par tes soins... un travail à la poche à douille ?

    RépondreSupprimer
  3. Rien que ce premier essai donne envie de voir la suite. Ce serpentin à l'air tout doux ...que va-t-il devenir ? Tu es un génie ( il n'y a pas de féminin ???) de la trouvaille, de la réalisation et de la mise en scène.

    RépondreSupprimer
  4. J'en ai fait, c'est formidable ! on peut tout faire, même des bijoux. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Cécile,
      Oui, c'est vrai que c'est super. Et j'adore le fait de faire la pâte soi même. Bonne journée.

      Supprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger