Toilettes de cérémonie…

             Cerveau lent...
Des mois, oui, des mois que j’ai proposé à Anto et Anna de leur bricoler une applique originale (ce qui ne veut pas dire belle, comprenons nous bien) pour leurs toilettes…
Beaucoup de réflexion (pour un éclairage, c’est sympa, non ?) et des idées, mais aucune ne faisant vraiment tilt, jusqu’à maintenant.

°*°*°*°*°*°*°
Cette fois, j’ai eu un éclair ici (entendez par là, une idée lumineuse, ha, ha,ha !!) et leur accord pour me "lâcher"…
Seuls impératifs : la hauteur et la couleur dominante.
                                              °*°*°*°*°*°*°
Je pars sur l’idée d’un cadre en carton…
Dimensions 55 x 43, épaisseur de 5 cm, et plutôt que de le faire rectangulaire côté intérieur, j’utilise un grand plat ovale, pour faire l’intérieur … ben ovale, bien sûr ! (malin, hein ?)
Je colle des bandes de carton tout le tour, au pistolet à colle et quelques unes dans l'épaisseur… (mon support réalisé ici est bien pratique).
Pour le 2ème côté, j’utilise de la colle à bois, dont la prise, un peu moins rapide que la colle chaude, me permet de tout encoller avant que le début ne soit déjà sec… Je mets sous presse ! J’ai des briques de lait remplies de sable qui me servent de poids.
Ensuite, c’est kraftage complet. Et la couche d’imperméabilisation, comme d’habitude…
Côté custo, j’ai donc carte blanche… Peut être une erreur ? Mais bon, ils ont déjà vécu une situation semblable et c’est toujours là (ou alors, quand ils savent que je vais venir, grand branle bas de combat pour l’accrocher… ) 
Je vous laisse découvrir : papiers de soie, népalais et tapisserie collés.
Pour la custo de cette première phase, je me limite à 3 éléments : morceaux de CD ou miroirs…
… capsules de café écrasées (alors là, y’avait vraiment longtemps),
... étoiles argentées.
Donc, carte blanche c’est un peu les "3R" : rococo-rock en roll free style, associé à loufoque, déjanté et farfelu, tout un programme !  
Pour l’éclairage proprement dit, j’achète un système électrique pour plafonnier et une équerre en bois. Je retourne le cache du plafond et le recouvre de morceaux de papiers collés, comme le cadre en carton.
Le fil électrique est recouvert de tricotin. Un peu difficile à passer, mais rigolo !
Chéri m’a gentiment fait les trous nécessaires pour passer le fil. Il me reste à le peindre à la bombe… En argenté, c’est tout à fait dans le style extravagant chic. En prime, un ressort de matelas également bombé argenté. J’ai demandé à Chéri ce qu’il en pensait. Voilà, ce qu’il m’a dit texto  "Vas –y, charge… De toute façon, c’est pas pour chez nous !" (Anto et Anna vous savez qui remercier, au cas où... )
Voici donc les éléments, prêts à partir chez Anto et Anna.
Et posés sur la table pour imaginer le rendu définitif.

Voili, voilou : cette fois, c’est moi qui fais le facteur, mais dans quelques semaines. Alors pour la photo posé… on attend ! 


P.S. Je suis sensée prévoir un lustre pour leur chambre... On verra s'ils maintiennent leur commande... Suspens ! 

4 commentaires:

  1. Dans un 1er temps j'ai cru que tu allais refaire la lunette des WC ( j'ai d'abord regardé les images avant de lire le texte !!! ) mais non et quelle agréable surprise de découvrir une très belle applique avec son cordon recouvert de tricotin et son dégradé de bleus. C'est ma fois très très réussi, félicitations. Tu devrais communiquer à Georges la façon originale que tu as d'utiliser ses capsules de café !

    RépondreSupprimer
  2. Beaucoup de style ! J’aime bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou à toi,
      Merci pour ton com, c'est vrai que je me suis un peu lâchée, mais j'avais carte blanche !!
      Biz

      Supprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger