Dans la savane…

A l’ombre du baobab

Pour l'ambiance, cliquer ICI...
Jamais il ne me serait venu à l’idée de réaliser une pièce si imposante, si Corinne ne nous avait pas priés extrêmement très très instamment avec force et conviction de prévoir de grandes réalisations pour l’expo de poterie. Et quand la chef dit, on fait. 
(Qui aime bien, châtie bien, hein Corinne ?)
Le thème m’a plu d’emblée et le baobab s’est imposé dans mon esprit ! Quelle aventure…
... LE MODELAGE ...
Réalisation de plaques à la croûteuse : malgré son nom particulièrement poétique, cette machine très utile, permet de réaliser des plaques d'épaisseur constante. Les  sécher un peu, soit au soleil , soit au sèche cheveux… 
Recouper les plaques en grands rectangles, appliquer sur le support, hachurer, barbotiner et lisser grossièrement. Mon support est un tube de PVC, recouvert de film plastique pour pas que ça colle.
Procéder par étage….Ensuite sortir le support, opération délicate. Il ne glisse pas et nous sommes obligées de l’inciser sur toute la hauteur. Je dis "nous", car c’est Corinne qui s’est chargée de cette intervention délicate. Il faut changer le plastique trop fin, puis "recoller" le cylindre de terre sur le support.
Vu la hauteur, obligation de le faire en 2 parties pour pouvoir passer au four. Je vous dévoilerai le haut... un peu plus bas ! 
J’applique sur la partie basse, (mais cependant la plus haute… ) différents éléments réalisés avec des plaques "collées" à la barbotine. 
Une série de masques d’inspiration africaine.
 Une carte d’Afrique et de Madagascar.
1. Pointer sur la terre.
 3. Strier le support.

Il reste à lisser le tour, 
et décorer si besoin ! 
(ici, des traces de différents outils de pâte à sucre)


2. Découper de la silhouette.
4. Appliquer la forme.
L’incontournable girafe et des pachydermes ! 
Quelques scarifications sur le tronc pour terminer.
Pour la partie haute, le tronc en arrondi et quelques branches. 
J'ai enfin fini le modelage, et pour être franche, je commence à en avoir marre, ras le bol, assez, de ce fichu maudit baobab qui est encore loin d’être terminé. 4 longues semaines de séchage et la première cuisson. Tout s’est passé sans encombre.
... LA COULEUR ...
Je décide de passer à l’émail quelques éléments (masques, éléphants, girafe) avant nouvelle cuisson.
Je ponce un peu le reste, mais  mes scarifications sur le tronc, ne me plaisent pas.
Je prépare une sorte d’enduit avec de la colle, de l’enduit et les poupougne avec cette mixture… Une fois sec, je peux à nouveau poncer, avant "d’attaquer" la peinture !
Première couche : je fais un jus de peinture assez dilué pour me faire une base… (mélange jaune, terre de sienne, rouge…).
Je sors ensuite toutes les couleurs que je vais utiliser...
... et barbouille allègrement, peins, retouche, éponge, retouche, peins, retouche… C’est incroyable le nombre de fois où j’ai dû retoucher, car j’avais débordé sur la couleur d’à côté… J’ai vraiment l’impression d’avoir 2 mains gauches dans ce domaine ! (et peut être d'autres d'ailleurs, mais laissez moi mes illusions !)
Une couche de cire pour terminer,
 le voici qui trône FIÈREMENT sur le bar, 
d’où son nom de scène :

B A O B A R

Pour vous impressionner : 95 cm de haut et 60 cm de circonférence à la base, environ 30 H de travail (acharné).


Voili, voilou : on part en safari ? 

11 commentaires:

  1. Francoise H27/03/2015 14:52

    Les mots me manquent pour caractériser ta nouvelle création. Superbe, magnifique, chic, ravissante, ...

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Marie,
    Oh la bête, incroyable ? Tu tiens un restaurant ? Je pose la question car je n'imagine même pas la taille du four de cuisson !
    Amazing, dirait mon chéri.
    Bizzzz

    RépondreSupprimer
  3. A force d'en entendre parler, le voilà enfin à la maison. Monstrueux en taille mais magnifique. C'est vraiment toi la meilleure Marietouzazim !

    RépondreSupprimer
  4. J'ADOOOOOOOOOORE LA PARTIE HAUTE ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ... et pour remplacer la partie haute, tu plantes des herbes pour faire des cheveux à tes masques !! Nickel pour avoir tout sous la main en cuisine !

      Supprimer
    2. Hello coucou,
      Pourquoi aurais je besoin de remplacer la partie haute ??? :-D Tu peux me le dire, hein ??
      Et puis, comme il n'y a pas de fond, effectivement idéal pour mettre 70 cm de hauteur de terre...
      C'était bien tenté, mais tout bonnement impossible, ma sœurette !
      Bizzzz

      Supprimer
    3. Je revenais lui faire un petit coucou, en attendant...

      Supprimer
  5. Quelle belle pièce ! Tous les éléments de la déco du tronc et les couleurs sont dans les tons de la savane ça c'est ta part de génie. Je dis BRAVISSIMO.

    RépondreSupprimer
  6. Hello bonjour,
    Merci pour tous vos commentaires qui me font monter le rouge aux joues... Biz

    RépondreSupprimer
  7. Je ne dirai qu'un seul mot ... Waouhhhhhhh ! Finalement les nombreuses heures passées dessus ont été récompensées... Il va faire de l'ombre ( au propre comme au figuré) aux autres pièces de l'expo ! Encore bravo !
    Biz.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello,
      Venant de toi, la fée du modelage, ce compliment me touche particulièrement. Merci.Biz

      Supprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger