J’habite dans un (RE)meublé !

Relooking complet d’un meuble bas


Le voici, le voilà celui qui pèse au moins 3 ânes morts… (💪il aura fallu plusieurs hommes costauds, genre Popeye, pour le déplacer : 3 exactement, mais je ne voudrais SURRRTOUT pas que de méchantes langues fassent une relation hasardeuse ET déplacée avec le poids du meuble que j'ai qualifié de 3 ânes morts).

A part sa taille CONFORTABLE, j’avoue que je n’aime pas grand-chose...
   * ni la couleur sombre et triste à pleurer, 
  * ni les moulures qui me rappellent étrangement les portes intérieures avant que je les customise (par ici, si vous voulez (re)voir).
   * ni les ferrures et clés. 

Tout commence par un bon nettoyage. Le temps de novembre, même clément, ne pousse pas à s’installer dehors. (Et puis, impossible pour moi de le déplacer). C’est donc sous la véranda que j’installe mon PC de relook en espérant que le soleil vienne me réchauffer les abattis encore un petit peu.  

Ponçage et décapage au décapeur thermique : déjà quelques heures d’occupation.
Pour les moulures que je veux cacher, ce sera du MDF de 3 mm collé sur les côtés du meuble et le devant des portes.
Tout est passé en sous couche.

MISE en BEAUTÉ

Plateau gris charbon, corps du meuble en blanc, procédure habituelle : 2 couches, un léger ponçage entre et à la fin.
Devant des tiroirs et des portes en charbon.
Les charnières en noir.
J’ai recouvert les étagères, l’intérieur des tiroirs et des portes de tapisserie (un rouleau trouvé chez Leroy Merlin pour 3 € : belle aubaine tout comme j'aime.)
Mais vous pensez bien que, ainsi, il est un peu légèrement trop sobre à mon goût. Je décide donc de peindre un CARRE BLANC sur les faces des portes, mais pas toujours au même endroit : scotch de masquage, 2 couches, ponçage.
Pour terminer, une couche de cire mate qui protège.
Egalement changés : les boutons de tiroirs et de portes qui, s’ils appartiennent à  la même collection, ne sont pas de la même couleur. Chéri se charge de leur pose à différentes hauteurs sur les portes, ainsi que des aimants pour fermer. Il me reste les petits ajustements, notamment les trucs indispensables à accrocher aux boutons. 
Pour ne rien vous cacher, j’ai tout de même passé une vingtaine d’heure à relooker ce meuble, voilà qui explique mon silence radio blog.
Là, ça nous plait !

Voili, voilou : dans la même série, j'ai un autre meuble à relooker, prochainement sans aucun doute ! 



8 commentaires:

  1. C est joli !!!!! Bravo à chéri pour la pose des poignées mais surtout à toi ma copine tu es une artiste !!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello coucou,
      Merci "anonyme" de ta visite et de ton com. (Tu n'habiterais pas en Auvergne, par hasard ?) En tout cas, des biz

      Supprimer
  2. Superbe ! J'aime la sobriété du relooking avec les touches indispensables de déco.
    Verdict :tu es pardonnée de ton absence😉

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci tout plein de ton verdict... et de ton gentil commentaire. A bientôt.

      Supprimer
  3. Tu dis :"ça vous plaît" et bien à moi aussi. Je salue le travail et le bon goût. Mais dis-moi ... tu pousses les murs chez toi pour y installer toutes tes œuvres ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello bonjour,
      Merci de ta visite et de ton com. Non, je ne pousse pas les murs, mais change de place ou donne au gré des nouveautés à placer dans la maison... Voilà, tu sais tout. Des biz et à bientôt.

      Supprimer
  4. Coucou Marie,
    Là ....
    Je suis muette d'admiration !
    Mais un bémol ....... Hé, hé, tu n'as pas fait de jeu de mots sur le noir fumisterie, je suis terriblement déçue ;-) Après les "3 ânes morts"....
    De gros bizzzouxxxx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou bonjour,
      Ha, ha, ha, je n'y ai même pas pensé... Comme quoi, je vieillis !
      Merci de ton com. C'est vrai que je suis bien contente (et fière) du résultat.Bises de novembre tout gris et frisquet.

      Supprimer

Laisser votre commentaire ici...

blogger